Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

L'UEFA va soumettre le PSG à un "examen plus approfondi" sur le Fair-play financier

Kylian Mbappé, Edinson Cavani, et Neymar, lors de la 3e journée de Ligue 1 remportée 3-1 contre Angers, en France, 25 août 2018. (Twitter/PSG)

Le Paris SG, sous la surveillance du fair-play financier de l'UEFA depuis les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé contre plus de 400 millions d'euros à l'été 2017, va subir "un examen plus approfondi" de la part de l'UEFA, a annoncé l'instance européenne.

L'UEFA avait ouvert une enquête formelle dès septembre 2017 sous la pression de plusieurs places fortes du football européen, notamment en Espagne où a évolué pendant quatre ans le crack brésilien Neymar, avant d'être recruté par Paris contre 222 millions d'euros, un record. Somme à laquelle il fallait ajouter le montage financier - 180 M EUR - de Mbappé.

L'enquête de l'ICFC, l'instance chargée du contrôle financier des clubs de l'UEFA, avait dans un premier temps été close en juin, avant d'être rouverte un mois plus tard.

Sa chambre de jugement a décidé de "renvoyer le cas devant la Chambre d'instruction de l'ICFC pour un examen plus approfondi", selon un communiqué publié lundi par l'UEFA.

Mis en oeuvre à partir de 2011, le fair-play financier interdit aux clubs engagés en compétitions européennes (Ligue des champions, Ligue Europa) de dépenser plus d'argent qu'ils n'en génèrent par leur activité propre. A tout le moins, ils ne doivent pas afficher un déficit supérieur à 30 millions d'euros cumulé sur trois exercices.

En cas de non-respect, l'UEFA peut prendre des sanctions envers un club, allant du simple blâme jusqu'à l'exclusion des compétitions européennes, en passant par l'interdiction de recruter. Le PSG a déjà été sanctionné dans le passé (sans aller jusqu'à l'exclusion des compétitions européennes).

Le PSG n'est pas le seul club inquiété actuellement. L'AC Milan est ainsi dans le viseur de l'UEFA.

Avec AFP

Toutes les actualités

Le capitaine du Ghana revient sur sa décision de prendre sa retraite

Asamoah Gyan frappe une balle lors d'un match contre l'Allemagne, Brésil le 21 juin 2014

Le capitaine du Ghana Asamoah Gyan a décidé mercredi sur "demande présidentielle" de revenir sur sa décision de prendre sa retraite internationale, à quelques semaines du début de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en Egypte.

"Une demande présidentielle ne se refuse pas... J'ai pris la demande de Son Excellence Nana Addo Dankwa Akufo-Addo en considération et je me rendrai disponible pour une sélection par le coach Kwasi Appiah", a annoncé l'attaquant de 33 ans dans un communiqué.

"Mon désir d'aider le Ghana à décrocher le trophée de la CAN après plus de trente ans d'attente brûle toujours fort en moi", ajoute-t-il.

Gyan avait annoncé lundi sa décision de prendre sa retraite internationale pour protester contre l'intention du sélectionneur de ne pas le nommer capitaine à la CAN qui débute le 21 juin.

Mais le président Nana Akufo-Addo lui a téléphoné mardi en Turquie, où il évolue dans le club de Kayserispor, pour le faire changer d'avis.

A la CAN, les Black Stars du Ghana sont dans le groupe F avec le Cameroun, le Bénin et la Guiné-Bissau.

Gyan a fait ses débuts avec les Black Stars dont il est le meilleur buteur (51 buts) en 2003, à l'âge de 17 ans. Il compte 106 sélections et a disputé trois Coupes du monde (2006, 2010 et 2014).

NBA: Toronto revient à la hauteur de Milwaukee

Kyle Lowry, à gauche, et Bismack Biyombo, Toronto, Canada, le 23 mai 2016. (Nick Turchiaro-USA TODAY Sports)

Toronto et Milwaukee sont dos à dos deux victoires partout dans la finale de la conférence Est du Championnat NBA après la démonstration de la franchise canadienne (120-102) mardi à domicile.

Les Raptors se sont relancés grâce à une impressionnante prestation collective alors que leur meilleur marqueur Kawhi Leonard était diminué par une blessure.

Il a tout de même marqué 19 points et a reçu le soutien de Kyle Lowry, ainsi que des deux intérieurs Pau Gasol et Serge Ibaka, décevants jusque là (17 pts chacun).

Toronto a également réussi à perturber les séquences offensives de Milwaukee. Khris Middleton et Giannis Antetokoumpo ont marqué respectivement 30 et 25 points, mais Eric Bledsoe et Malcolm Brogdon ont été limités à cinq (2 sur 7 au tir) et quatre points (2 sur 11).

"Ils avaient remporté leurs deux matches à domicile, il fallait qu'on leur réponde et on a rempli notre mission", s'est réjoui Lowry.

"On savait que cela allait être dur pour Kawhi (Leonard), chacun a apporté sa contribution, cela donne confiance pour la suite", a-t-il noté.

Miwaukee qui n'avait concédé qu'une seule défaite depuis le début des play-offs avant cette finale de conférence, a perdu deux matches de suite.

"On n'avait pas le niveau pour les inquiéter ce (mardi) soir, notamment en défense. Mais le prochain match est dans notre salle, à nous de reprendre les devants. Cela va être une sacrée série entre deux très bonnes équipes", a souligné Mike Budenholzer, l'entraîneur de Milwaukee.

Le prochain match aura lieu jeudi dans la salle des Bucks.

Le vainqueur de ce duel sera opposé à partir du 30 mai au double champion NBA en titre Golden State, vainqueur 4 à 0 de Portland en finale de la conférence Ouest lundi.

Avec AFP

Les Eléphants se préparent à la CAN

Les Eléphants se préparent à la CAN
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:25 0:00

Henrikh Mkhitaryan ne participera pas à la finale de la ligue Europa

Henrikh Mkhitaryan lors d'un match amical contre le PSG, Singapour le 27 juillet 2018.

Le milieu de terrain arménien d'Arsenal, Henrikh Mkhitaryan, n'ira pas à Bakou, en Azerbaïdjan, pour la finale de C3 face à Chelsea mercredi prochain, a annoncé mardi son club, qui avait émis des craintes entourant la sécurité du joueur sur fond de tensions politiques.

"Nous sommes très déçus de devoir annoncer que Henrikh Mkhitaryan ne fera pas partie du voyage (en Azerbaïdjan) pour disputer la finale de la Ligue Europa contre Chelsea", a annoncé Arsenal dans un communiqué diffusé mardi.

Le 10 mai, le club anglais avait déjà fait paraitre un autre communiqué dans lequel il demandait "des garanties de la part de l'UEFA concernant la sécurité de Mkhitaryan" s'il devait se rendre à Bakou. "Nous sommes très inquiets du fait que la localisation de cette finale puisse empêcher Micki de jouer", avait alors déclaré Arsenal.

Un conflit a opposé l'Arménie et l'Azerbaïdjan durant les années 90 autour de l'enclave du Haut-Karabagh, faisant environ 30.000 morts. Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais depuis, les relations entre les deux pays demeurent tendues, avec de fréquents échanges de tirs à la frontière.

En octobre dernier, Mkhitaryan n'avait déjà pas accompagné son club affronter en Azerbaïdjan Qarabag en C3. En 2015, il ne s'y était pas rendu non plus pour disputer un match de Ligue Europa opposant son précédent club, le Borussia Dortmund, au Galaba FK.

Malgré les récentes déclarations de l'ambassadeur d'Azerbaïdjan au Royaume Uni assurant que Mkhitaryan ne ferait l'objet d'aucune menace s'il se rendait à Bakou, la star estime qu'elle ne sera pas en sécurité.

"Après avoir examiné toutes les options à notre disposition, nous avons dû prendre la difficile décision de renoncer à ce que je fasse partie du voyage avec l'équipe pour la finale de Ligue Europa face à Chelsea", a tweeté mardi Mkhitaryan.

"Disputer une telle finale est une occasion qui ne se présente pas tous les jours pour un joueur et je dois admettre que c'est un déchirement pour moi de ne pas pouvoir y participer", a ajouté le milieu offensif.

L'absence de Mkhitaryan, l'une des pierres angulaires de campagne d'Arsenal en Ligue Europa, constitue également "une perte dommageable pour l'équipe", a témoigné Arsenal, qui espère en cas de victoire face à Chelsea décrocher son ticket pour la prochaine Ligue des champions.

"Nous sommes très tristes de voir qu'un de nos joueurs manque une finale européenne majeure dans de telles circonstances", a ajouté Arsenal.

Copa América: Messi est bien là, pas Icardi ni Higuain

L’Argentin Lionel Messi, s’est replié sur le terrain après l’élimination de son pays par la France en 8e de finale du Mondial, 3-4, en Russie, 30 juin 2018. (Twitter/Fifa coupe du monde)

Le capitaine Lionel Messi est bien là, Angel Di Maria et Sergio Agüero reviennent, mais Mauro Icardi et Gonzalo Higuain sont absents : le sélectionneur Lionel Scaloni a livré mardi la liste des 23 convoqués avec l'Argentine pour la Copa América.

Après un intermède post-Mondial loin de la sélection, Messi a rejoué en mars lors d'un match amical perdu 3-1 à Madrid contre le Venezuela, au cours duquel il a livré une piètre performance. Il ne compte qu'une sélection durant l'ère Scaloni, arrivé à son poste après le Mondial-2018 en Russie.

Jamais appelés depuis le Mondial et auteurs d'une bonne saison en club, Angel Di Maria et Sergio Agüero (21 buts en Premier League) effectuent leur retour en équipe nationale. Di Maria viendra avec son partenaire en club, Leandro Paredes.

Les attaquants Gonzalo Higuain, à Chelsea depuis le mercato d'hiver, et Mauro Icardi, un temps écarté à l'Inter de Milan, n'ont pas été appelés.

Messi fêtera ses 32 ans pendant le tournoi sud-américain et court toujours après un premier titre avec l'Argentine. Déjà pratiquement assuré du soulier d'or européen avec ses 36 buts en championnat d'Espagne, une victoire en Copa América lui offrirait de meilleures chances de reconquérir le Ballon d'or 2019.

La Copa América se disputera au Brésil du 14 juin au 7 juillet, dans les villes de Belo Horizonte, Porto Alegre, Rio de Janeiro, Salvador et Sao Paulo.

Douze sélections y participent, dont dix du continent sud-américain (Brésil, Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela), ainsi que le Qatar et le Japon qui ont été invités.

L'Argentine sera dans le groupe B en compagnie de la Colombie, du Paraguay et du Qatar.

L'Argentine n'a pas remporté l'épreuve depuis 1993 et reste sur quatre finales perdues lors des 5 dernières éditions (2004, 2007, 2015, 2016).

Le dernier revers en finale avait été suivi d'un psychodrame national en Argentine, car Messi, dépité après trois finales perdues en deux ans (en comptant celle du Mondial-2014), avait annoncé sa retraite internationale. Avant de revenir sur sa décision en 2017.

Le 7 juin, l'Argentine disputera un match amical de préparation contre le Nicaragua.

Liste des 23 joueurs convoqués :

Gardiens : Agustín Marchesín (America Mexico, MEX), Franco Armani (River Plate), Esteban Andrada (Boca Juniors).

Défenseurs : German Pezzela (Fiorentina, ITA), Juan Foyth (Tottemham, ENG), Nicolas Otamendi (Manchester City, ENG), Nicolás Tagliafico (Ajax Amsterdam, PBS), Renzo Saravia (Racing Club), Ramiro Funes Mori (Villarreal, ESP), Milton Casco (River Plate).

Milieux : Leandro Paredes, Angel Di Maria (Paris SG), Guido Rodríguez (America Mexico, MEX), Giovani Lo Celso (Real Betis, ESP), Roberto Pereyra (Watford, ENG), Rodrigo De Paul (Udinese, ITA), Exequiel Palacios (River, Argentina), Marcos Acuña (Sporting Lisbone, POR).

Attaquants : Lionel Messi (Barcelone, ESP), Sergio Agüero (Manchester City), Paulo Dybala (Juventus, ITA), Lautaro Martínez (Inter Milan, ITA), Matias Suarez (River Plate).

Voir plus

XS
SM
MD
LG