Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Au moins 11 morts après le passage de l'ouragan Michael

Des débris d'un wagon de train après le passage de l'ouragan Michael à Panama City, en Floride, le 10 octobre 2018.

L'ouragan Michael, rétrogradé en tempête tropicale, a provoqué la mort d'au moins 11 personnes depuis son arrivée sur les côtes de la Floride, les autorités annonçant le décès de cinq personnes en Virginie, lié à son passage.

"5 morts confirmés liés à Michael", ont écrit sur Twitter les services d'urgence de cet Etat situé au sud de Washington. La tempête est passée sur la Virginie jeudi soir en remontant vers le nord depuis la Floride et s'éloigne désormais du territoire américain, rétrogradée en cyclone post-tropical.

Le bureau du shérif du comté de Gadsden en Floride "peut maintenant confirmer quatre décès liés" au passage de l'ouragan Michael, sans dévoiler pour l'instant l'identité des victimes.

Une cinquième personne, une fillette de 11 ans, a également perdu la vie en Géorgie selon le chef des secours du comté de Seminole.

L'ouragan Michael, qui a frappé le nord-ouest de la Floride avec des vents d'une force inouïe, à 250 km/h, mercredi, a baissé progressivement en intensité, rétrogradé en tempête tropicale.

L'ouragan Michael frappe la Floride
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:48 0:00

Le gouverneur a appelé la population à limiter les sorties à l'extérieur: "Il y a des lignes électriques tombées par terre. Il y a des arbres partout au sol".

Après avoir charrié des vents de 250 km/h, l'ouragan Michael a été rétrogradé jeudi en tempête tropicale. La Floride traversée, il a poursuivi sa course en Alabama et en Géorgie, puis en Caroline du Sud.

Son intensité a diminué à mesure qu’il a pénétré dans les terres et s’est dirigé vers le nord-est de l’Etat de Géorgie après la tombée de la nuit.

L’ouragan a été rétrogradé mercredi soir au niveau 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, a annoncé le centre américain des ouragans (NHC), après avoir atteint la catégorie 4, celle de phénomène cyclonique extrême.

Environ huit heures après son arrivée sur les terres, Michael était accompagné de vents soufflant à 150 km/h.

Un homme a été tué par l’effondrement d’un arbre sur sa maison de Greensboro, a annoncé la porte-parole du bureau du shérif du comté de Gadsden. Il s’agit de la première et unique victime de l’ouragan Michael rapportée pour l’heure.

La dépression devrait traverser jeudi les Etats de Caroline, a annoncé le NHC, où de fortes précipitations sont attendues, comme en Floride.

Du personnel militaire mobilisé

Les gouverneurs de Caroline du Nord et de Caroline du Sud ont demandé aux habitants de se préparer à des tempêtes tropicales, alors que la région se remet à peine des ravages causés par l’ouragan Florence en septembre.

Dans les zones côtières de Floride, on pouvait constater d’importantes inondations, des dommages structurels et des arbres déracinés.

Sur une vidéo diffusée sur Twitter, on pouvait voir une maison de Mexico Beach être dévastée par des rafales de vent, avec des débris percutant les propriétés adjacentes.

A Apalachicola, une localité côtière, les eaux sont montées jusqu’à 1,5 mètre de hauteur, mais le NHC estime que le niveau de la mer pourrait s’élever à un niveau supérieur de 4,30 mètres à son niveau habituel.

Les autorités ont été contraintes mercredi de faire évacuer plus de 2 millions de personnes. “L’ouragan Michael est annoncé comme l’ouragan le plus destructeur pour la région de Panhandle depuis un siècle”, avait prévenu le gouverneur de l’Etat de Floride, Rick Scott, lors d’une conférence de presse.

Le dernier ouragan de catégorie 3 ou supérieure à frapper la région de Panhandle était Dennis en 2005.

Plus de 2,1 millions de personnes ont reçu ordre d’évacuation en Floride dans une vingtaine de comtés de l’Etat répartis sur environ 320 km de côtes dans les régions de Panhandle et de Big Bend.

Rick Scott a déclaré l’état d’urgence dans 35 comtés de l’Etat jusqu’à la capitale Tallahassee. Son homologue de la Géorgie, Nathan Deal, a fait de même pour 92 comtés de son Etat, mardi.

Environ 3.500 membres de la Garde nationale ont été déployés pour aider aux évacuations et aider les habitants à se préparer à l’arrivée de l’ouragan. Environ 4.000 autres sont mobilisés et 17.000 employés de la voirie et du bâtiment sont en alerte.

Le Pentagone a dit avoir positionné plus de 2.200 membres du personnel de l’armée et prévu plusieurs hélicoptères et autres véhicules de secours.

Dans les comtés de la région de Panhandle, les établissements scolaires et universitaires ainsi que les administrations ont été fermés jusqu’à la fin de la semaine.

Avec Reuters

Toutes les actualités

1619: l'historique

1619: l'historique
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:01:47 0:00

New York: renvoi d’un policier accusé d’avoir asphyxié un Noir en 2014

New York: renvoi d’un policier accusé d’avoir asphyxié un Noir en 2014
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:09 0:00

La Maison Blanche envisage des baisses d'impôts pour éviter une récession

Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, à la Maison-Blanche le 27 août 2018.

La Maison Blanche envisage des baisses d'impôts et de droits de douane pour éviter une entrée des Etats-Unis en récession, ont rapporté lundi des médias américains, malgré l'insistance de Donald Trump sur la bonne santé de l'économie américaine.

Selon le Washington Post, des responsables de la Maison Blanche étudient plusieurs mesures pour stimuler l'économie américaine, dont une baisse temporaire de la taxe sur les salaires pour améliorer le pouvoir d'achat des travailleurs.

D'après le New York Times, les Etats-Unis pourraient également renoncer aux nouveaux droits de douane imposés par l'administration Trump aux imporations chinoises dans le cadre de la guerre commerciale avec Pékin.

Il s'agit de mesures à l'étude, et les responsables qui en ont eu l'idée n'ont pas encore demandé l'avis du président Donald Trump, lequel devrait en outre obtenir l'aval du Congrès, précisent les deux médias.

"Abaisser les taxes sur les salaires n'est pas quelque chose qui soit à l'étude en ce moment", a réagi la Maison Blanche auprès du Washington Post.

La taxe sur les salaires avait déjà été temporairement abaissée en 2011 et 2012 sous le président Barack Obama pour essayer de sortir l'économie américaine de la stagnation consécutive à la crise financière de 2008.

Selon un sondage publié dimanche par la National Association for Business Economists (NABE), près des trois quarts des économistes américains s'attendent à une récession d'ici 2021. Un avis que ne partage pas Donald Trump: "je ne crois pas qu'il y aura une récession. Nous nous portons terriblement bien", a-t-il affirmé à des journalistes dimanche.

Avec AFP

Du laboratoire à l’entreprise

Du laboratoire à l’entreprise
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

L’arrivée des premiers esclaves en Virginie, 400 ans plus tard

L’arrivée des premiers esclaves en Virginie, 400 ans plus tard
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG