Liens d'accessibilité

L’EI revendique l’attentat qui a causé la mort de 7 policiers dans le Sinaï


Des ambulanciers et des agents de sécurité se tiennent près des ambulances non loin du lieu où un attentat a été perpétré, dans la péninsule de Sinaï, Egyte, 24 novembre 2015.

La branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attentat ayant tué la veille sept policiers et un civil dans la péninsule du Sinaï (est), selon un communiqué.

Province du Sinaï, la branche égyptienne de l'EI, a indiqué que des "soldats du califat" avaient perpétré une attaque "avec des voitures piégées contre un barrage de la police".

Sept policiers et un passant ont été tués dans l'attaque perpétrée avec un véhicule piégé au niveau d'un barrage de sécurité installé près de la ville d'Al-Arish, dans le nord du Sinaï, selon un bilan du ministère égyptien de l'Intérieur.

Selon ce dernier, les assaillants ont essayé de conduire le véhicule jusqu'au barrage de sécurité, mais la police a ouvert le feu et l'explosion a eu lieu avant qu'ils n'atteignent leur objectif.

Cinq assaillants ont également trouvé la mort, touchés par les tirs des policiers, a précisé le ministère.

Dans le passé, de nombreuses attaques visant l'armée et la police à Al-Arich et ses environs ont été revendiqués par l'EI. Des centaines de policiers et soldats ont péri dans ces attentats, selon le gouvernement.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG