Liens d'accessibilité

L'Egypte exécute un jihadiste pour une attaque sanglante dans le Sinaï


Un soldat égyptien surveille un checkpoint à el-Arish city, au nord de la péninsule du Sinai peninsula, le 8 juillet 2015.

Les autorités égyptiennes ont exécuté jeudi un jihadiste condamné à mort pour le massacre de 25 policiers dans la péninsule du Sinaï en 2013, ont rapporté les médias d'Etat.

Adel Habara a été pendu dans une prison du Caire quelques jours après la confirmation de sa condamnation à la peine capitale.

Il avait été condamné pour avoir participé à une attaque au cours de laquelle 25 policiers avaient été tués dans le nord du Sinaï. Quelques jours avant cette fusillade, les forces de sécurité égyptiennes avaient tué des centaines de manifestants qui protestaient contre la destitution du président islamiste Mohamed Morsi.

L'exécution d'Adel Habara intervient après la revendication mardi par le groupe Etat islamique (EI) de l'attentat à la bombe contre une église copte au Caire, qui a fait 25 morts dimanche.

Cet attentat a relancé les appels à durcir la lutte contre la mouvance jihadiste active dans le pays, en particulier dans le Sinaï où elle a mené une série d'attaques sanglantes.

La plupart de ces attentats sont revendiqués par la branche égyptienne de l'EI, qui a aussi dit être responsable de l'attentat à la bombe ayant coûté la vie le 31 octobre 2015 aux 224 occupants d'un avion transportant des touristes russes après son décollage de Charm el-Cheikh, station balnéaire située dans le sud du Sinaï.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG