Liens d'accessibilité

L'Arabie félicite Trump, veut renforcer ses relations avec Washington


Le roi Salman d'Arabie saoudite reçoit le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, à l’arrivée de ce dernier pour le sommet des dirigeants arabes et sud-américains à Riyad, en Arabie Saoudite, 10 novembre 2015.

L'Arabie saoudite a félicité lundi le président américain Donald Trump à la suite de son investiture et souhaité "développer et renforcer les relations avec les Etats-Unis dans tous les domaines", a rapporté l'agence officielle SPA.

Le Conseil des ministres saoudien, présidé par le roi Salmane, a adressé ses "félicitations au président Donald Trump à l'occasion de son investiture", a indiqué l'agence saoudienne en rendant compte de la session hebdomadaire du cabinet.

Le Conseil a rappelé "la solidité des relations entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis et la volonté de les développer et de les renforcer dans tous les domaines, dans l'intérêt des deux pays et de leurs peuples", a ajouté SPA.

Il s'agit de la première réaction officielle saoudienne à l'investiture du président Trump, dont l'arrivée à la Maison Blanche suscite certaines inquiétudes dans la région.

Avant l'investiture de M. Trump, le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir avait affirmé le 17 janvier que son pays était "optimiste" et qu'il avait "hâte de travailler" avec la nouvelle administration.

L'Arabie saoudite avait exprimé des inquiétudes avant l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 par la précédente administration de Barack Obama. Pendant la campagne électorale, M. Trump avait dénoncé cet accord et promis de le "déchirer".

Les Saoudiens restent par ailleurs obsédés par "l'expansionnisme iranien" au Moyen-Orient et comptent sur l'administration Trump pour la contrer.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG