Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Kanye West change de nom mais soutient toujours Donald Trump

Kanye West se produit au United Center, à Chicago, le 7 octobre 2016.

Le rappeur Kanye West répondra désormais au nom de "Ye" mais, sur le plan politique, son soutien à Donald Trump, plutôt rare parmi les personnalités noires américaines, reste inébranlable.

"Je suis Ye", a annoncé sur Twitter "l'individu connu officiellement comme Kanye West".

"Ye" a longtemps été un surnom de West, tout comme "Yeezy". De surcroît, ces deux lettres forment le titre de son dernier album.

Kanye West, ou plutôt Ye, a annoncé ce changement de nom peu avant son apparition à l'émission télévisée "Saturday Night Live", sur NBC, où il s'est produit déguisé en bouteille d'eau avec son compère rappeur Lil Pump, laissant les fans pantois sur les réseaux sociaux, soucieux du niveau de créativité de leur champion.

Kanye West a terminé son spectacle avec un morceau très opportunément intitulé "Ye", portant, comme il le fait souvent, une casquette barrée du slogan de la campagne présidentielle de Donald Trump, "Make America Great Again" (Rendre sa grandeur à l'Amérique).

Le rappeur s'est livré à des considérations politiques après le spectacle diffusées sur Instagram. "Très souvent, parlant avec un Blanc, ils me disent: 'Comment pouvez-vous aimer Trump? Il est raciste'. Eh bien, si le racisme me posait problème, il y aurait longtemps que j'aurais quitté l'Amérique".

Kanye West avait stupéfié ses fans en devenant l'une des très rares personnalités afro-américaines à soutenir Donald Trump.

Le rappeur a accusé également les démocrates de vouloir rendre les gens dépendants des aides sociales et a réitéré son intérêt pour une candidature à la présidentielle en 2020.

Donald Trump lui a répondu par tweet dimanche.

"Comme beaucoup, je ne regarde plus le Saturday Night Live (...) J'ai entendu dire que Kanye West, qui a mis une casquette MAGA pendant le show (même si on lui avait dit +non+), était super. Il mène la charge!", a-t-il écrit.

Kanye West a promis récemment un nouvel album, "Yahndi", prévu pour samedi. Mais l'opus se fait attendre.

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG