Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Juventus-Roma en cadeau de Noël en Série A


Paulo Dybala de la Juventus Turin célébre son but contre Sassuolo lors d'un match de Série A, Turin, 3 Novembre 2016. REUTERS/Giorgio Perottino

Avec le choc Juventus Turin-AS Rome, la Série A offre samedi un joli cadeau de Noël aux tifosi en clôture de la 18e journée. Mais l'heure des fêtes viendra plus tard pour les joueurs, qui cette saison n'auront pas de trêve de fin d'année.

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, la Ligue a en effet renoncé à la pause de Noël et du Nouvel An pour proposer une sorte de Boxing Day à l'italienne, avec deux quarts de finale de Coupe d'Italie les 26 et 27 décembre puis la 19e journée de championnat le week-end du 30 décembre.

Le champion d'hiver pourrait être connu dès samedi et la 18e journée, mais la situation est tellement serrée en haut de tableau qu'il faudra plus probablement attendre la suivante et les derniers jours de l'année.

Le choc de samedi à Turin pourrait tout de même permettre de dégager quelques tendances et d'évaluer les dynamiques respectives de la Juve (2e à un point de Naples) et de la Roma (4e à quatre points du leader, mais avec un match en retard).

Par l'histoire et par la richesse de son effectif, la Juventus est la favorite naturelle.

Les Turinois se présenteront en plus au rendez-vous avec la certitude d'une solidité défensive retrouvée (aucun but encaissé lors des sept derniers matches toutes compétitions confondues) et regonflés par la bonne prestation de Dybala mercredi en Coupe, après plusieurs semaines difficiles.

Mais les Romains croient en leurs chances de titre et avec l'arrivée aux commandes cette saison d'Eusebio Di Francesco, ils ont eux aussi retrouvé des assurances défensives et semblent avoir appris à gagner même quand ils sont en forme moyenne.

"La Roma est à coup sûr l'une des favorites pour le titre", a d'ailleurs assuré vendredi son homologue turinois Massimiliano Allegri.

"En plus de la préparation technique et tactique, Di Francesco montre qu'il est capable d'apporter de l'équilibre dans un environnement compliqué comme celui de la Roma", a-t-il ajouté.

Les Romains arriveront de leur côté à Turin lestés du poids de leur élimination mercredi en Coupe face au Torino. Mais l'équipe était très remaniée et n'a pas eu beaucoup de réussite, avec un poteau, une barre, un penalty repoussé et de nombreuses occasions nettes.

Quelques heures avant que ses deux principaux rivaux s'expliquent au Juventus Stadium, le leader Naples recevra de son côté la Sampdoria Gênes.

Belle surprise du début de saison, la Samp est toujours 6e mais ses résultats récents sont en chute libre, avec trois défaites et un seul match nul face à Cagliari lors des quatre dernières journées.

Troisième après sa défaite inattendue de la semaine dernière contre l'Udinese, l'Inter Milan devra pour sa part rebondir lors de son déplacement à Sassuolo, 15e seulement mais qui reste sur deux victoires coup sur coup.

En crise de résultats, l'AC Milan de Gennaro Gattuso (8e) effectuera un court, mais difficile, déplacement à Bergame pour y affronter l'Atalanta (7e avec le même nombre de points), alors que la Lazio Rome (5e) recevra Crotone (16e).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG