Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Jay-Z et Trump s'écharpent sur le chômage des Noirs

Jay Z and Beyonce.

Donald Trump a brandi dimanche la baisse du taux de chômage chez les Noirs depuis son arrivée à la Maison Blanche en réponse à la superstar du rap Jay-Z qui a affirmé que les propos insultants du président américain éclipsaient toute avancée économique.

"Quelqu'un peut-il expliquer à Jay-Z que grâce à ma politique, le chômage des Noirs vient d'être signalé au PLUS BAS NIVEAU JAMAIS ENREGISTRE!", a tweeté Donald Trump dimanche matin.

La veille, le rappeur avait qualifié de "décevants et douloureux" les termes de "pays de merde" que Donald Trump aurait utilisé pour décrire des nations africaines ainsi qu'Haïti et le Savador.

"C'est comme ça que des gens parlent en privé", a-t-il ajouté sur CNN, se lançant dans une parabole comparant la lutte insuffisante contre le racisme aux Etats-Unis à un produit anticafards vaporisé seulement en surface, qui créerait au final un "super-cafard parce qu'on ne s'occupe pas du problème en profondeur".

Et d'ajouter, sur le ton de la plaisanterie, "et maintenant on a Donald Trump, le super-cafard".

Prié ensuite de dire si Donald Trump est un bon dirigeant, notamment à la lumière de la hausse du pouvoir d'achat et de la baisse du chômage chez les Noirs comme dans l'ensemble de la population américaine, Jay-Z a répondu: "Non. L'argent ne fait pas le bonheur, ce n'est pas vrai. Ça passe complètement à côté du sujet".

"Traiter les gens comme des êtres humains, ça c'est le sujet", a ajouté le multimillionnaire qui, comme son épouse Beyoncé, est proche de l'ex-président démocrate Barack Obama.

Déjà vainqueur à 21 reprises mais jamais dans une des quatre catégories principales, Jay-Z se présente aux Grammy Awards dimanche soir fort de huit nominations, le record de cette promotion 2018, pour son album "4:44", succès critique et commercial.

Avec AFP

Toutes les actualités

Melania Trump passe un coup de fil à Brigitte Macron

Les premières dames américaine et française Melania Trump et Brigitte Macron sur les marches du Palais de l’Elysée à Paris, le 10 novembre 2018, lors des commémorations du centenaire marquant la fin de la Première Guerre mondiale. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

La Première dame des Etats-Unis Melania Trump a exprimé vendredi, lors d'un échange téléphonique avec Brigitte Macron, la solidarité de son pays avec la France.

L'épouse de Donald Trump a transmis à l'épouse d'Emmanuel Macron ses condoléances "pour ceux qui ont perdu la vie en raison du coronavirus en France", a indiqué la Maison Blanche dans un compte-rendu de l'appel.

"Elle a également réaffirmé que les Etats-Unis étaient aux côtés des Français et s'est dite optimiste sur la capacité (des deux pays) à surmonter ensemble cette période difficile", ajoute le texte.

Les deux femmes, qui se sont rencontrées à de nombreuses reprises, ont prévu de rester en contact au cours "des jours et des semaines" à venir.

Arrivée d’un navire-hôpital à New York

Arrivée d’un navire-hôpital à New York
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Covid-19: une patiente de New York raconte sa tourmente

Covid-19: une patiente de New York raconte sa tourmente
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:07 0:00

Rédouté par Trump, le scénario d'un référendum sur sa gestion en temps de crise prend forme

Rédouté par Trump, le scénario d'un référendum sur sa gestion en temps de crise prend forme
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:49 0:00

La convention du parti démocrate reportée

La convention du parti démocrate reportée
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG