Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Un imam et son assistant abattus à New York

Une foule s'est rassemblée pour demander "justice" dans le Queens, à New York, le 13 août 2016.

Un imam et son assistant ont été tués par balles samedi à proximité d'une mosquée de New York, a indiqué la police, qui n'a pas avancé de mobile.

Maulama Akonjee, 55 ans, et son assistant Thara Uddin, 64 ans, ont été touchés à la tête peu avant 14h00 heure locale (18h00 GMT) dans le quartier populaire d'Ozone Park, dans l'arrondissement du Queens.

Ils ont été transportés à l'hôpital Jamaica, où le décès de l'imam Akonjee a été constaté et où l'autre homme, Thara Uddin, a succombé à ses blessures, a indiqué un porte-parole de la police à l'AFP.

La police a fait savoir qu'elle ignorait à ce stade les motivations du tireur.

"Rien n'indique dans l'enquête préliminaire qu'ils (les victimes) aient été ciblés en raison de leur foi", a dit la police à des journalistes.

Un homme soupçonné d'être l'auteur des coups de feu, et actuellement en fuite, s'est approché des deux victimes par derrière. Des témoins ont vu le suspect s'éloigner du lieu avec une arme de poing après les tirs, d'après la police.

Selon des médias américains, les deux hommes ont été tués en sortant de la mosquée Al-Furqan Jame Masjid après la prière, en tenue religieuse.

"Quand un responsable religieux est tué en plein jour dans les rues du Queens, nous devons rester une communauté unie et demander justice!" a tweeté le représentant du quartier au sein du conseil municipal de la ville, Eric Ulrich.

Selon des images diffusées sur Twitter, des dizaines de personnes se sont rassemblées samedi soir près de la scène du crime, criant "Nous voulons que justice soit faite".

"Imaginez que votre père soit abattu sans raison (...) Quand on garde le silence, on permet à ces crimes de continuer", a déclaré Afaf Nasher, directrice de la principale association américaine de défense des musulmans CAIR (Council on American-Islamic Relations) pour la région de New York.

Une importante communauté musulmane, principalement originaire du Bangladesh, vit à Ozone Park.

Avec AFP

Toutes les actualités

L'otage américain détenu au Niger a été libéré

Des soldats dans le camps militaire de Bosso, dans la région du Niger, près des combats contre Boko Haram, le 17 juin 2016.

Un citoyen américain qui avait été kidnappé par des hommes armés au Niger en début de semaine a été libéré par les forces américaines, selon une déclaration du Pentagone samedi.

L'otage, Philip Walton, avait été enlevé lundi soir dans la banlieue de Massalata, un village situé à environ 10 kilomètres de la frontière avec le Nigeria.

"Les forces américaines ont mené une opération de sauvetage d'otage aux premières heures du 31 octobre dans le nord du Nigeria pour récupérer un citoyen américain détenu par un groupe armé", a écrit le porte-parole en chef du Pentagone, Jonathan Hoffman, dans une déclaration qui est parvenue à VOA Afrique. "Ce citoyen américain est sain et sauf et est désormais sous la garde du Département d'État américain. Aucun militaire américain n'a été blessé au cours de l'opération", a-t-il précisé.

"Je confirme que l'otage américain a été libéré hier soir", a déclaré pour sa part Issoufou Katambe, le ministre de la défense du Niger.

Durant la semaine, les autorités locales avaient déclaré que les ravisseurs avaient appelé le père de M. Walton pour demander une rançon, mais la famille n’avait pas confirmé cette information.

M. Walton vivait à Massalata avec sa femme et son enfant depuis deux ans, selon son père, qui est lui-même au Niger depuis près de 30 ans.

La vaste région du Sahel est aux prises avec une insurrection djihadiste qui a fait des milliers de victimes et chassé des centaines de milliers de personnes de leurs foyers.

Plusieurs Occidentaux sont actuellement retenus en otage dans la région.

Moscou suit de près les élections présidentielles américaines

Moscou suit de près les élections présidentielles américaines
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:59 0:00

Présidentielle américaine: le symbolisme des couleurs rouge, bleu et violet

Présidentielle américaine: le symbolisme des couleurs rouge, bleu et violet
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:31 0:00

Les militaires retraités ont tendance à voter républicain

Les militaires retraités ont tendance à voter républicain
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:33 0:00

Ce que les Sud-Africains pensent de la présidentielle américaine

Ce que les Sud-Africains pensent de la présidentielle américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:05 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG