Liens d'accessibilité

Huit personnes d'une même famille tuées par balle en Afrique du Sud


Les forces de sécurité sud-africaines au KwaZulu-Natal, Afrique du Sud, 15 juillet 1998.

Huit membres d'une même famille, toutes de sexe féminin, ont été tuées par balle chez elles en Afrique du Sud et leurs domiciles incendiés, a indiqué la police mercredi, ajoutant que la cause du drame restait encore à déterminer.

Six des victimes étaient âgées de 3 à 18 ans, tandis que les deux autres étaient plus âgées.

Les huit personnes se trouvaient dans deux maisons voisines dans le village d'Embangweni (est) quand elles ont été incendiées par des assaillants mardi soir.

"Des voisins ont entendu des coups de feu avant que les maisons soient brûlées", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Thembeka Mbhele.

Sept personnes ont été tuées sur le coup et une huitième a succombé à ses blessures à l'hôpital.

Le drame s'est produit dans la province du KwaZulu-Natal, épicentre de violences politiques liées aux fortes dissensions au sein du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC).

Le bureau provincial de l'ANC a condamné ce crime, estimant "évident que tout ne fonctionnait pas normalement" au KwaZulu-Natal.

Selon des médias locaux, le drame pourrait cependant être lié à une dispute familiale.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG