Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Washington condamne "l'implication" du régime de Maduro dans la mort d'un opposant vénézuélien


Luz Alban, la sœur du militant de l'opposition Fernando Alban, place un portrait encadré de son frère sur le cercueil à l'Assemblée nationale à Caracas, Venezuela, le 9 octobre 2018.

Les Etats-Unis ont condamné mercredi l'"implication" du régime de Maduro dans la mort de l'opposant vénézuélien emprisonné Fernando Alban, un suicide selon les autorités de Caracas mais un assassinat pour l'opposition.

"Les Etats-Unis condamnent l'implication du régime de Maduro dans la mort du conseiller municipal appartenant à l'opposition vénézuélienne Fernando Alban", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Fernando Alban, 52 ans, était emprisonné depuis vendredi dans l'affaire de l'attaque présumée aux drones explosifs contre le président Nicolas Maduro. Il s'est défenestré lundi du 10e étage de sa prison, selon le pouvoir.

De l'ONU à l'Union européenne, les demandes d'enquête indépendante se sont multipliées. L'ambassade des Etats-Unis à Caracas a qualifié cette mort de "suspecte".

"Les Etats-Unis appellent à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques vénézuéliens" et demandent "au régime de Maduro de prendre des mesures directes, concrètes pour rétablir la démocratie au Venezuela", poursuit le communiqué.

Le gouvernement du président Trump "continuera à augmenter la pression sur le régime de Maduro et ses affiliés jusqu'à ce que la démocratie soit restaurée au Venezuela".

Le président Maduro accuse les Etats-Unis de manipuler l'opposition de son pays dans le but d'obtenir son départ.

En septembre, lors d'une escalade verbale entre les deux dirigeants, M. Trump avait estimé devant des journalistes en marge de l'Assemblée générale de l'ONU que Nicolas Maduro pourrait être "renversé très rapidement" si "les militaires décidaient de le faire".

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG