Liens d'accessibilité

Trump débute sa deuxième tournée à l'étranger

  • VOA Afrique

Le président Donald Trump et son épouse Melania partent pour l'Allemagne et la Pologne, le 5 juillet 2017. (AP / Evan Vucci)

Le président américain a décollé mercredi matin, démarrant sa deuxième tournée à l'étranger. Il doit atterrir à Varsovie tard mercredi soir.

Donald Trump s'est envolé mercredi pour un important voyage de quatre jours en Europe où il rencontrera notamment ses homologues russe et chinois sur fond d'escalade de tension avec la Corée du Nord.

L'avion présidentiel Air Force One a décollé de la base aérienne d'Andrews, près de Washington, vers 08H15 (12H15 GMT) avec Donald et Melania Trump à son bord.


Le président américain se rendra d'abord en Pologne, puis en Allemagne pour son premier sommet du G20 où il doit notamment s'entretenir avec Vladimir Poutine et Xi Jinping, ainsi qu'avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Donald Trump doit atterrir à Varsovie tard mercredi soir. Il sera accueilli en Pologne par le président Andrzej Duda. Le président américain y prononcera un grand discours et participera au sommet de "l'initiative de trois mers" (Baltique, Adriatique, mer Noire), qui regroupe une douzaine de pays d'Europe centrale membres de l'Union européenne.

Après la Pologne, Donald Trump se rendra à Hambourg, en Allemagne, pour le sommet du G20. Il y rencontrera pour la première fois Vladimir Poutine, avec la Syrie, l'Ukraine, la Corée du Nord, la lutte contre le terrorisme mais aussi les accusations d'une interférence russe dans l'élection américaine de 2016 parmi les sujets qui pèseront sur ces discussions délicates.

Il devrait également s'entretenir avec Xi Jinping. Juste avant d'embarquer, Donald Trump a accusé sur Twitter la Chine de saper les efforts des Etats-Unis face à la Corée du Nord, en renforçant ses échanges commerciaux avec le régime communiste qui vient de tirer son premier missile balistique intercontinental (ICBM).

Ce lancement historique d'un missile capable d'atteindre l'Alaska, selon les experts américains, a renforcé les tensions entre Washington et Pékin après le rapprochement chaleureux opéré dans les premiers mois de la présidence Trump.

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a de son côté annulé au dernier moment sa visite à Varsovie mais il accompagnera bien Donald Trump au sommet du G20. Il se rendra ensuite à Kiev, en Ukraine, le 9 juillet pour y rencontrer le président Petro Porochenko puis en Turquie pour des rencontres bilatérales les 9 et 19 juillet, selon un communiqué du département d'Etat.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG