Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Deuxième enlèvement d’une autorité en zone anglophone au Cameroun


Les forces de sécurité camerounaises déployées après un double attentat suicide dans le village de Kolofata, Extrême-Nord, Cameroun, 13 septembre 2015.

Jusqu’à dimanche, les autorités camerounaises étaient toujours sans nouvelles du délégué régional des Affaires sociales du Nord-Ouest, enlevé par des inconnus le 14 février 2018.

Les responsables de sécurité camerounaises ont affirmé à VOA Afrique que Mimbom Aeron "est parti aux obsèques d'un proche dans les environs de Babito".

L'ADF a revendiqué l’enlèvement du délégué régional des Affaires sociales de la région du nord-ouest en zone anglophone au Cameroun.

C’est dans même cette localité qu’un sous-préfet avait été enlevé le 11 février dernier par des inconnus selon les participants aux festivités de la fête nationale de la jeunesse.

"La voiture du délégué régional enlevé a été retrouvée calcinée", a confirmé ce dimanche, une source administrative.

"Il (le délégué régional) est toujours porté disparu", à fait savoir une source de sécurité sous anonymat à VOA Afrique.

>> Lire aussi : Enlèvement d’un sous-préfet dans le nord-ouest du Cameroun

La disparition de ce fonctionnaire intervient 13 jours après la disparition du sous-préfet de Batibo, dont on est toujours sans nouvelles.

Cho Ayaba, l’un des chefs de guerre de "l’Ambazonia", nom que les séparatistes anglophones ont donné à un territoire qu’il veulent séparer du Cameroun, avait revendiqué l’enlèvement du sous-préfet de Babito.

>> Lire aussi : Des séparatistes disent avoir enlevé le sous-préfet disparu au Cameroun

Les recherches se poursuivent pour retrouver les deux responsables enlevées.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG