Liens d'accessibilité

Deux policiers tués en zone anglophone au Cameroun

  • VOA Afrique

Le porte-parole du gouvernement camerounais Issa Tchiroma Bakary, à Yaoundé, le 14 novembre 2014.

Deux policiers ont été tués dans le sud-ouest anglophone du Cameroun dans la nuit de mercredi à jeudi lors d'une attaque attribuée à des séparatistes présumés, a appris l'AFP auprès du porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary.

"Deux policiers ont été assassinés (cette nuit) dans la région du sud-ouest à un poste frontalier", a affirmé M. Tchiroma, qui en a attribué la responsabilité à des séparatistes anglophones.

"Un autre policier et un militaire ont été blessés", a-t-il ajouté.

Une équipe mixte de policiers et militaires procédait à "des contrôles et fouilles de routine" lorsque des "assaillants ont surgi de le pénombre" pour ouvrir le feu, a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Selon une source policière dans la région, l'attaque a eu lieu à Otu, une localité située dans le même département où quatre militaires du Bataillon d'infanterie motorisé (BIM), une unité de l'armée camerounaise, ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi.

La mort de ces deux policiers porte à dix le nombre de membres des forces de sécurité camerounaises tués dans les régions anglophones en moins d'un mois.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG