Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Nigeria

Deux Chinois enlevés dans le sud-est du Nigeria

Des mineurs traitent de la poussière fine et du sol à la recherche d'or dans une colonie de mineurs à Anka, à Zamfara, au Nigéria. 21 avril 2016.

Deux Chinois travaillant sur un chantier du sud-est du Nigeria ont été enlevés par des hommes armés qui avaient le visage dissimulé par un masque, a déclaré vendredi la police.

L'enlèvement s'est produit jeudi à Ohaozara dans l'Etat d'Ebonyi, a précisé la porte-parole de la police Loveth Odah.

De premières recherches n'ont rien donné et une équipe spéciale a été dépêchée "pour secourir les deux ressortissants chinois sains et saufs", a-t-elle ajouté.

Les enlèvements pour rançon sont fréquents au Nigeria, en particulier dans le sud producteur de pétrole. Les victimes sont généralement libérées après versement de l'argent.

De nombreuses sociétés chinoises travaillent sur des chantiers d'infrastructures au Nigeria, dont des voies ferrées, aéroports et routes. Leurs salariés ont souvent été cibles d'enlèvements de la part de gangs spécialisés.

Toutes les actualités

Un musicien nigérian accusé de blasphème condamné à mort

Un musicien nigérian accusé de blasphème condamné à mort
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Somalie: fusillade dans une prison, 4 morts

Somalie: fusillade dans une prison, 4 morts
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:01 0:00

Retour à Bamako de l'envoyé spécial ouest-africain Goodluck Jonathan

L'ancien dirigeant nigérians Goodluck Jonathan salue la foule à Abuja, Nigeria, le 29 mai 2015. REUTERS/Afolabi Sotunde

L'envoyé spécial des pays ouest-africains au Mali, l'ancien président nigérian Goodluck Jonathan, est arrivé lundi à Bamako pour assister à la prestation de serment des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle et rencontrer divers acteurs de la crise que traverse ce pays.

Après avoir assisté à la prestation de serment des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle, M. Goodluck Jonathan devrait rencontrer l'imam Mahmoud Dicko, figure de proue du mouvement qui conteste le pouvoir au Mali, selon un de ces proches.

Il doit aussi recevoir une délégation de la société civile malienne. Par ailleurs, l’ancien président nigérian se rendra mardi à Nioro, dans le nord-ouest, pour y rencontrer le chérif Bouyé Haïdara, le mentor de l'imam Mahmoud Dicko.

La médiation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) n'a jusqu'ici pas réussi à mettre fin à la crise politique au Mali. La contestation a d’ailleurs prévu, mardi, de nouvelles manifestation contre le président Ibrahim Boubacar Keïta, malgré la mise en place d’une nouvelle Cour constitutionnelle.

​Les 9 nouveaux membres de cette cour ont été nommés vendredi conformément aux recommandations de la Cédéao fin juillet pour tenter sortir le pays de la crise politique.​

La formation d'une nouvelle Cour constitutionnelle était une des recommandations de la CEDEAO pour sortir de la crise.

L'ancienne cour est considérée comme ​l'un des éléments déclencheurs de la crise politique actuelle, après qu'elle ait invalidé fin avril une trentaine de résultats des élections législatives de mars-avril, dont une dizaine en faveur de la majorité du président Keïta, élu pour la première fois en 2013, puis réélu en 2018.

Dans le Nord du Nigeria, au moins 21 villageois ont été tués et trois blessés

Dans le Nord du Nigeria, au moins 21 villageois ont été tués et trois blessés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Covid-19: des tribunaux mobiles au Nigeria

Covid-19: des tribunaux mobiles au Nigeria
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:07 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG