Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Un détenu yéménite de Guantanamo refuse de quitter la prison américaine

L'entrée du Camp 5 and du Camp 6 à Guantanamo. (AP Photo/Ben Fox)

Selon l'avocat de ce détenu yéménite, "il a été à Guantanamo si longtemps qu'il était terrorisé à l'idée de se rendre dans un pays autre que celui où il a de la famille", a-t-il raconté.

Un détenu yéménite qui avait reçu la permission de quitter la prison militaire américaine de Guantanamo, où il a passé près de 14 ans, a décidé de rester dans le camp situé sur l'île de Cuba, a expliqué vendredi un porte-parole du Pentagone.

Mohammed Ali Abdullah Bwazir devait être transféré mercredi, mais a changé d'avis à la dernière minute, a expliqué Gary Ross.

"On ne peut pas évoquer les détails de la décision d'un détenu de ne pas accepter un transfèrement vers un pays tiers, à part relever qu'il n'a pas accepté l'offre de relocalisation", s'est cantonné à expliquer M. Ross.

Le prisonnier yéménite reste néanmoins sur la liste des personnes dont le transfert a été approuvé, et les responsables vont continuer à tenter de le faire quitter la prison créée dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001, a-t-on appris de même source.

La prison a accueilli jusqu'à 680 prisonniers à son pic d'activité en 2003. L'administration Obama cherche depuis 2009 à fermer cette prison controversée.

"Nous recommençons à essayer de négocier avec différents pays" pour son transfèrement, a souligné M. Ross.

L'avocat de M. Bwazir, John Chandler, a expliqué au Miami Herald que son client était devenu comme un personnage du film culte "Les évadés" (1995), qui ne pouvait plus s'adapter à la vie hors d'une prison.

"Il a été à Guantanamo si longtemps qu'il était terrorisé à l'idée de se rendre dans un pays autre que celui où il a de la famille", a-t-il raconté.

Un responsable américain de la Défense a confié, sous couvert d'anonymat, que le détenu de Guantanamo souhaitait être envoyé dans un pays arabisant.

D'après son dossier publié par le New York Times, Mohammed Ali Abdullah Bwazir aurait combattu dans les rangs de l'ancien chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, plus précisément pour la 55e brigade arabe.

Le Pentagone a annoncé jeudi le transfert de deux détenus de la prison vers la Bosnie et le Monténégro, portant à 91 le nombre de prisonniers restant à Guantanamo.

Parmi eux, 34 ont vu leur transfèrement approuvé par les autorités. Les autres resteront incarcérés pour une durée indéfinie car jugés trop dangereux ou en attente de procès.

AFP

Toutes les actualités

Biden est donné en tête dans certains sondages

Biden est donné en tête dans certains sondages
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

Nouveau record de femmes candidates à la Chambre des représentants aux Etats-Unis

Des parlementaires écoutant le discours du président Donald Trump qui s'adresse au Congrès, à Washington, le 28 février 2017. (REUTERS/Kevin Lamarque)

Un nombre record de femmes se présentent pour être élues à la Chambre des représentants en novembre, a annoncé vendredi le Centre pour les Femmes Américaines en Politique (CAWP).

Déjà "243 femmes ont décroché leur candidature pour un siège à la Chambre américaine" lors des élections parlementaires du 3 novembre, "un nouveau record", écrit le CAWP, qui dépend de l'université Rutgers.

"Le précédent record de 234 avait été atteint en 2018", poursuit-il, en précisant que puisque des primaires doivent encore être organisées dans 13 Etats, le nombre actuel de candidates "devrait encore augmenter".

Fait marquant cette année, 74 femmes républicaines sont déjà candidates pour la Chambre en novembre, alors que leur précédent record, bien moindre avec 53 candidates, remontait à 2004.

En face, 169 femmes démocrates sont déjà candidates, moins que leur record de 182 atteint en 2018, souligne le CAWP.

Moins d'un quart des sièges du Congrès sont actuellement occupés par des femmes: 101 élues à la Chambre, dont 88 démocrates, et 26 sénatrices, dont 17 démocrates.

La présidente démocrate de la Chambre Nancy Pelosi a repris, en janvier 2019, le marteau de Speaker, qu'elle avait déjà tenu entre 2007 et 2011, lorsqu'elle était devenue la première femme de l'histoire américaine à accéder à ce poste crucial.

Émeutes et pillages à Chicago après que la police tire sur un suspect

La police de Chicago enquête sur la zone située devant un magasin Apple qui a été pillé à Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis, le 10 août 2020. REUTERS/Kamil Krzaczynski

Plus de 100 personnes ont été arrêtées lundi à la suite d'une nuit de pillages et de troubles qui ont fait 13 blessés et causé des dégâts considérables à Chicago, dans le quartier commercial chic de Magnificent Mile et dans d'autres parties de la ville, selon les autorités.

Le commissaire de police David Brown a déclaré qu'il ne s'agissait "pas d'une manifestation organisée" mais plutôt "d'un incident de nature purement criminelle".

Selon la presse locale, les incidents ont éclaté après que des éléments de la police aient ouvert le feu sur un suspect la veille dans le quartier Englewood.

La mairesse de Chicago, Lori Lightfoot, a dénoncé les violences et le pillage des magasins : "C'est une attaque contre notre ville", a-t-elle déclaré.

Plusieurs personnes ont été arrêtées et devraient faire face à des accusations de pillage, de trouble à l'ordre public et de coups et blessures contre la police.

De nombreux commerces, qui faisaient déjà les frais d’une baisse d’activité à cause du coronavirus, ont été saccagés.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des gens entrer et sortir de magasins au milieu de la nuit avec des marchandises en main.

Les pillages se sont étendus aux magasins situés à des kilomètres du centre-ville, selon le quotidien Chicago Tribune.

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG