Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Des Sud-Africains offensifs confirment leur regain de forme face à l'Argentine


Le sud-africain Tendai Mtawarira court avec le ballon lors du deuxième match test de l’Afrique du Sud contre l'Angleterre au stade Free State à Bloemfontein, le 16 juin 2018.

Des Sud-Africains offensifs ont confirmé leur regain de forme en dominant l'Argentine, 34 à 21, avec six essais à la clef, dans leur premier match du Rugby Championship, samedi à Durban.

Ils rejoignent en tête de ce tournoi de l'hémisphère sud la Nouvelle-Zélande, victorieuse samedi en Australie 38 à 13.

Après deux saisons pénibles (11 victoires seulement en 25 matches), les Springboks avaient redonné l'espoir à leurs supporteurs au mois de juin en remportant à domicile leur série de test contre l'Angleterre (2 à 1).

Avec une équipe profondément renouvelée par rapport au Rugby Championship 2017, ils ont poursuivi dans leur volonté de jouer l'offensive, en rupture avec la tradition. Résultat: une pluie d'essais, dont un magnifique, au bout d'une passe au pied de l'ouvreur Handre Pollard, inscrit par Aphiwe Dyantyi, auteur d'un doublé comme l'autre ailier Makazole Mapimpi.

Le spectacle était donc au rendez-vous, mais les frissons aussi. En prenant des risques, les Springboks se sont exposés aux contres de l'Argentine, encore dans la roue à dix minutes de la fin (26-21). Récompensés par un premier essai dès la 8e minute, les Sud-Africains étaient d'ailleurs menés à la pause (14-10), surpris par des essais de Nicolas Sanchez et de Pablo Matera. Les incursions sud-américaines dans leur camp avaient pourtant été assez rares.

>> Lire aussi : Siya Kolisi nommé premier capitaine noir des Springboks en test-match

Dès le retour des vestiaires, la domination territoriale des Sud-Africains s'est accentuée, les Argentins pliant sous la pression physique des avants. Grâce à quatre essais en moins d'un quart d'heure, les Springboks ont fait définitivement le trou, même si Matias Moroni a relancé le suspense en marquant sur une interception (67e). Pour trois minutes seulement, le temps pour le demi de mêlée Faf de Klerk d'inscrire le sixième essai sud-africain.

Pour le nouveau sélectionneur Mario Ledesma, nommé au début du mois à la place de Daniel Hourcade, le baptême du feu a été difficile, dans un lieu qui avait pourtant de quoi inspirer ses joueurs. C'est à Durban en 2015 que les Pumas avaient gagné en Afrique du Sud pour la première fois.

L'Argentine, qui n'a gagné que deux de ses 16 derniers test-matches et dont les faiblesses défensives sont encore apparues au grand jour, essaiera de réagir face à ces mêmes Springboks la semaine prochaine à Mendoza. Les All Blacks accueilleront les Wallabies à Auckland.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG