Liens d'accessibilité

CAN 2019 : Sénégal-Guinée équatoriale


Les supporters sénégalais célèbrent l’arrivée des Lions de la Teranga à Franceville, Gabon, le 12 janvier 2017 (VOA/Amedine Sy)

Le Sénégal affronte au stade Léopold Sedar Senghor la Guinée Équatoriale pour l'acte 1 des éliminatoires de la CAN 2019. Les "Lions" de la "Teranga’ tenteront de profiter de la réception du "Nzalang " pour entamer cette compétition de la plus belle des manières malgré l'absence des cadres comme Sadio Mane et Diao Balde Keita. Pour cela, il faut d’abords mettre fin à la série noire.

En effet, les "Lions" ne savent plus gagner. C’est un fait.

Les statistiques le prouvent. Voilà maintenant cinq matches d’affilée que les hommes d’Aliou Cissé n’ont pas jubilé.

Quatre nuls : avec l’Algérie (2-2), le Nigeria (1-1), la Côte d’Ivoire (1-1), et une défaite face au Cameroun (0-0, tab : 5-4), l’Ouganda (0-0 le 5 juin en amical)

Il est urgent de mettre fin à cette série noire ce samedi contre la Guinée équatoriale afin de montrer à l’Afrique que la 2e place continentale au classement FIFA occupée par le Sénégal, est méritée.

Lundi, face à l’Ouganda en amical, les hommes d’Aliou Cissé ont rendu une pâle copie.

La cascade de forfaits enregistrée avant la rencontre notamment ceux de cadres comme Sadio Mané, Diao Baldé ou Cheikhou Kouyaté y a sans doute fortement participé.

Mais, la raison première de ce match "nul" (0-0) face à l’Ouganda a été le manque d’efficacité.

Beaucoup de joueurs l’ont d’ailleurs reconnu sur le coup ou plus tard.

"On est conscient qu’on a manqué d’efficacité contre l’Ouganda et on travaille pour y remédier" avoue le milieu de terrain Idrissa Gana Gueye.

Le portier Abdoulaye Diallo qui n’a lui pas pris part à la rencontre de lui emboiter le pas. "On a péché dans la finition contre l’Ouganda" confesse-t-il.

C’est clair les "Lions" sont conscients de leur inefficacité. Reste à rectifier le coup.

Face à la Guinée équatoriale ce samedi au stade Léopold Senghor, ce sera une autre paire de manche. L’enjeu n’est pas le même et le "Nzalang " n’est pas l’Ouganda.

Pas de place à l’approximation, ni au tâtonnement au risque de la payer cash.

La Guinée équatoriale est une équipe joueuse, qui aime porter le ballon. Son effectif compte pas moins de 10 joueurs qui évoluent dans les divisions inférieures espagnoles.

Pour dire que l’opposition aux "lions" sera rude.

Le Sénégal et la Guinée Equatoriale se sont rencontrés pour la première fois de l’histoire en match de poule à la CAN 2012, pour une victoire Equato-Guinéenne (2-1).

C’est donc l’occasion parfaite pour les "Lions" de se faire pardonner la débâcle de Bata.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG