Liens d'accessibilité

CAN 2017 : la sélection malienne très "touchée" par l'attentat-suicide de Gao


Des supporters du Mali dans les rues de Port-Gentil avant le match du groupe D, au Gabon, le 17 janvier 2017. (VOA/ Timothee Donangmaye)

"Il y a une grande tragédie dans notre pays qui nous a touchés, c'est une certitude", a souligné le capitaine malien Yacouba Sylla à propos de l'attentat-suicide qui a fait au moins 70 morts mercredi à Gao, dans le nord du Mali.

"Aujourd'hui, on en a discuté. C'est à nous de nous unir pour être plus forts et mettre un peu de baume au coeur à notre peuple. On donnera le maximum pour ça", a assuré le milieu défensif lors d'une conférence de presse à Port-Gentil, au Gabon vendredi, à la veille d'un match contre le Ghana en Coupe d'Afrique des Nations.

Le chef de l'Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé un deuil national de trois jours à la suite de cet attentat, le plus meurtrier de l'histoire récente du Mali.

"Plus de 70 victimes (mortelles) sont à déplorer", selon une source de santé à Gao, qui explique que ce bilan risque de s'alourdir encore en raison du grand nombre de blessés, évacués mercredi soir vers Bamako.

Revendiquée par le groupe du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l'attaque visait des combattants de groupes armés signataires de l'accord de paix au Mali.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG