Liens d'accessibilité

CAN 2017 : "encore beaucoup de chemin", prévient le Sénégalais Idrissa Gueye


Saphir Taider Sliti, à gauche, et Medhi Lacen, de l’Algérie tentent de rattraper le Sénégalais Idrissa Gueye au cours d’un match du groupe C à la CAN 2017, à Malabo, Guinée équatoriale, 7 janvier 2015.

"Il nous reste encore beaucoup de chemin" avant un hypothétique sacre lors de la Coupe d'Afrique des nations, a averti Idrissa Gueye, milieu de terrain de la sélection du Sénégal avant d'affronter l'Algérie lundi 20h00 (19h00 GMT) à Franceville, au Gabon.

Le Sénégal est déjà qualifié pour les quarts de finale de l'épreuve continentale depuis sa victoire contre le Zimbabwe (2-0) lors de la précédente journée. Pour autant, Idrissa Gueye a affirmé qu'il faudra jouer "à fond" tous les matches pour atteindre la finale, y compris celui qui l'oppose lundi à une équipe d'Algérie au bord de l'élimination.

"Notre objectif, c'est de nous aussi écrire notre histoire", a expliqué le milieu de terrain d'Everton, dimanche en conférence de presse, en référence à la génération sénégalaise qui avait atteint en 2002 la finale de la CAN.

"Ca a commencé par les quarts de finale. Maintenant, il nous reste encore beaucoup de chemin. On est venu ici, et maintenant, il nous reste quatre matches", la troisième journée, le quart de finale, la demi-finale et la finale, pour espérer remporter le trophée. "Quatre matchs qu'il faudra jouer à fond", a ajouté Gueye.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG