Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Burkina Faso - Cap Vert: un match anecdotique ?


Le Cameroun et le Burkina Faso s’affrontent lors du premier match du groupe A à la phase finale de la CAN 2017 au stade de l’amitié, Libreville, Gabon 14 janvier 2017. REUTERS/Mike Hutchings - RTSVJST

Les Etalons du Burkina jouent contre les Requins bleus du Cap-Vert le 14 novembre, match comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018.

Ce n’est sans doute pas la rencontre cruciale du groupe D. Toutefois Burkinabè et Capverdiens restent mathématiquement dans la course pour Russie 2018.

A égalité de points avec le Cap Vert, les garçons de Paulo Duarté, sélectionneur du Burkina, ont raté le coche face à l’Afrique du Sud lors de la 5e journée (défaite 3-1).

Cela a mis du plomb dans l'aile du Burkina qui est désormais à 2 points du Sénégal, leader avec 8 points et un match à rejouer ce vendredi.

La rencontre du 14 novembre pourrait être anecdotique pour Etalons et Requins Bleus en cas de victoire du Sénégal en Afrique du Sud.

Néanmoins les Etalons restent concentrés sur leur objectif: battre le Cap Vert pour, à défaut d’une qualification, finir les éliminatoires sur une note positive.

"Nous restons concentrés et solidaires pour notre match du mardi. On attend seulement le Jour-J pour nous donner à fond sur le terrain", précise Aristide Bancé, attaquant des Etalons, à VOA Afrique.

L’actuel buteur du club égyptien d’Al-Nasry ne peut s’empêcher tout de même d’avoir l’esprit tourné vers Polokwané en Afrique du Sud où le Sénégal peut mettre fin à tout suspense en cas de victoire.

"Tout le peuple burkinabè aura le regard tourné vers Polokwané. Je pense que le match du 10 va beaucoup jouer", confesse l’ex meilleur buteur et meilleur joueur du championnat ivoirien avec l’ASEC Mimosas.

Ce qui c’était bien annoncé pour les Burkinabè, qui croyaient en une qualification historique à une Coupe du monde, s’est transformé en un cauchemar. La faute sans doute à une qualification qui s’est jouée et qui continue de se jouer sur le terrain et en dehors avec cette bataille judiciaire qui a abouti à la reprise du match Afrique du Sud – Sénégal.

  • 16x9 Image

    Yacouba Ouedraogo

    Yacouba Ouedraogo a fait ses premiers pas dans le journalisme en 2013 en tant que journaliste-reporter-présentateur au Burkina Faso. Il a rejoint la rédaction de VOA Afrique en 2017 et couvre principalement les sports avec la rubrique Sportissimo et Sporama.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG