Liens d'accessibilité

Boston enlève une 13e victoire consécutive en NBA grâce à Irving, son "héros masqué"


Kyrie Irving, à gauche, protégeant son ballon contre le défenseur de Sacramento Kings Rajon Rondo lors d'un match de NBA LE 9 mai 2016 Source: AP

Boston a enlevé mardi sa 13 victoire consécutive en venant à bout de Brooklyn (109-102), grâce notamment à son "héros masqué", Kyrie Irving, auteur de 25 points pour les Celtics, la meilleure équipe du moment en NBA.

Boston présente un bilan flatteur de 13 succès contre deux défaites, leur plus longue série victorieuse depuis 2010. Le record de l'équipe est à 19 victoires d'affilée, fin 2008.

Irving a subi une fracture au visage vendredi contre Charlotte quand son coéquipier Aron Baynes lui a mis un coup de coude accidentel. Cela a contraint l'arrière de 25 ans à manquer la rencontre de samedi contre Toronto, mais il était de retour sur le parquet mardi contre les Nets, avec un masque de protection.

Bien qu'un peu gêné (il a rentré 8 sur 20), il n'en a pas moins inscrit 25 points, et tous les joueurs du cinq majeur de Boston ont marqué plus de 10 points.

"C'est une pièce de plastique sur votre visage", a expliqué Irving à l'issue de la partie. "C'est différent d'avoir quelque chose sur votre visage, un peu comme d'avoir des oeillères embuées. Quand j'enlève le masque je vois tout, mais quand je l'enfile ma vision périphérique est un peu perturbée, il faut s'y habituer".

Kyrie Irving, arrivé de Cleveland à l'intersaison, a déjà porté un masque durant 19 matches avec les Cavaliers lors de la saison 2012-2013.

"Je porte ce masque par précaution, j'espère que ça va aller mieux dans les semaines à venir", a-t-il ajouté.

A la fin du match, Irving a enlevé son masque et les supporters l'ont salué en chantant "M-V-P, M-V-P" pour réclamer déjà que lui soit remis le titre de Most Valuable Player, décerné au meilleur joueur de la ligue.

Marcus Morris a ajouté 21 points et 10 rebonds et Al Horford a également inscrit 17 points pour les Celtics, qui n'ont plus perdu depuis leur premier match à domicile, contre Milwaukee, le 18 octobre. Ils restent bien entendu en tête de la Conférence Est.

Ailleurs dans la ligue, Toronto est allé faire tomber Houston (129-113), qui restait sur six victoires consécutives. DeMar DeRozan a marqué 27 points.

James Harden a pourtant encore été flamboyant (38 points et 11 passes décisives) pour les Rockets, avec notamment un joli sans faute aux lancers francs (19 sur 19). Mais hormis Trevor Ariza (20 points), ses coéquipiers sont restés timides.

Houston est deuxième de la Conférence Ouest.

Enfin, le cauchemar se poursuit pour Dallas, battu chez lui par San Antonio (97-91). LaMarcus Aldridge a marqué 32 points pour les Spurs, toujours privés de Tony Parker et Kawhi Leonard. San Antonio est troisième à l'ouest, avec 9 victoires et 5 défaites, tandis que Dallas présente un bilan désastreux de 2 victoires pour 13 revers.


Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG