Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins trois migrants morts en mer au large de l'Espagne


Les membres de Proactiva Open Arms portent le cadavre d'un migrant après une opération de sauvetage au large des côtes libyennes le 4 octobre 2016.

Les secours en mer espagnols ont secouru vendredi en Méditerranée 82 migrants tentant de gagner clandestinement l'Espagne et découvert trois cadavres sur l'une de leurs embarcations.

Depuis le début de l'année, quelque 75 personnes avaient déjà perdu la vie en tentant d'atteindre la Méditerranée depuis l'Espagne, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Les garde-côtes ont diffusé sur Twitter une vidéo montrant un canot pneumatique surchargé et dégonflé, en train d'être secouru.

Une deuxième embarcation a été secourue dans la mer d'Alboran, entre le Maroc et l'Espagne, avec à son bord "35 personnes dont trois cadavres", précisent les secours.

>> Lire aussi : L'Espagne inquiète pour sa frontière sud avec l'afflux de combattants au Sahel

La cause des trois décès n'était pas connue mais plusieurs passagers de l'embarcation souffraient d'hypothermie, assurent les secours.

L'Espagne reste le troisième point de passage pour l'immigration clandestine vers l'Europe, derrière l'Italie et la Grèce, mais les arrivées ont nettement augmenté en 2017.

Les migrants africains évitent davantage la Libye et la "route de Méditerranée centrale" et passent davantage par le Maroc et l'Espagne.

>> Lire aussi : Seize cadavres de migrants répêchés en mer entre le Maroc et l'Espagne

Selon l'OIM, plus de 22.400 personnes ont gagné l'Espagne par la mer en 2017, près de trois fois plus qu'en 2016, et 223 sont morts pendant la traversée.

Le 3 février, les corps de 16 migrants avaient été repêchés au large des côtes marocaines, près de la ville sous administration espagnole de Melilla.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG