Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Au moins quatre morts suite au naufrage d'une pirogue touristique au large de Dakar

Des jeunes pêcheurs tirent une pirogue en bois sur les rives du port de pêche traditionnel de Soumbedioune, à Dakar, le 2 juillet 2015.

Sur cette plage de Dakar, la détresse et l'incompréhension sont totales parmi les proches après la mort d'au moins quatre personnes dans le naufrage d'une pirogue sortie en mer avec des dizaines de touristes sénégalais et européens malgré le danger des pluies tropicales.

Au moins trois autres personnes restent portées disparues depuis lundi soir, quand la pirogue a chaviré sous l'effet de pluies diluviennes et de la houle alors qu'elle voguait entre la côte et les îles de la Madeleine, destination prisée des touristes à quelques minutes d'embarcation à moteur des côtes sénégalaises.

Les circonstances sont très confuses et les autorités restent évasives alors que les questions et les expressions d'indignation commencent à affluer sur les réseaux sociaux.

Le drame serait survenu alors que la pirogue revenait de l'archipel. L'embarcation transportait 24 Sénégalais, six Français, deux Allemands, deux Suédois et un Bissau-Guinéen, a précisé un responsable des pompiers, Papa Ange Michel Diatta.

L'identité et la nationalité des victimes n'ont pas été communiquées pour l'instant. L'ambassade de France à Dakar a assuré ne pas avoir d'informations faisant état de Français décédés.

Les recherches se poursuivaient mardi matin pour retrouver les disparus, tandis que des familles en grand désarroi cherchaient sur le rivage à obtenir des nouvelles de leurs proches, ont constaté les journalistes de l'AFP.

"On a été appelé par la gendarmerie à 05H00 (locales et GMT). Mon frère était dans cette pirogue. Le pire, c'est de ne pas savoir", confiait Aminata Diop, âgée d'une trentaine d'années, parmi les proches présents dans l'Anse des Madeleines, vis-à-vis des îles.

Une vieille femme s'effondre au sol, puis est emmenée par des membres de sa famille. Elle revient en hurlant et en accusant le gouvernement sénégalais de cacher des choses. Une autre femme, le visage sous un voile, sanglote sur des marches.

- La nuit sur l'île -

Une pirogue accoste, apparemment des pêcheurs qui avaient pris la mer pour prendre part aux recherches. Ils glissent quelques mots à des femmes qui fondent en larmes et se laissent tomber par terre, sans qu'on connaisse le contenu de leurs échanges.

On ignore ce qui s'est passé lundi en fin d'après-midi quand un brutal épisode pluvieux s'est abattu sur Dakar, et comment la décision a été prise d'effectuer la traversée sans anticiper la menace.

L'excursion semblait terminée. Le ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a évoqué dans la nuit en termes peu clairs le fait qu'un certain nombre de touristes inquiets de la violence des intempéries avaient voulu regagner l'embarcadère, mais que d'autres étaient restés à bord de la pirogue, paraissant suggérer que les victimes figuraient parmi ceux qui demandaient à rebrousser chemin.

Les rescapés ont passé la nuit sur l'île, a-t-il indiqué mardi matin à la radio. Des couvertures et des vivres leur ont été acheminés, a-t-il ajouté. La marine sénégalaise les a ramenés sur le continent en fin de matinée.

Le Sénégal est entré tardivement dans la saison des pluies, appelée "hivernage", et connaît depuis quelques jours de fortes précipitations et des orages violents qui ont fait plusieurs victimes. Deux pêcheurs sont morts foudroyés sur leur pirogue dans le même secteur le 7 septembre. La mer est dangereusement agitée autour des récifs.

Le gouvernement a été sévèrement critiqué pour son action face aux dommages causés par les intempéries.

Les îles de la Madeleine sont un archipel constitué de deux îles à une vingtaine de minutes de pirogue à moteur de la métropole dakaroise. Inhabitées, mais riche en faune et en flore, elles constituent une destination prisée des touristes, auxquels elle offre un beau point de vue sur Dakar. Ces sorties font vivre bon nombre de Sénégalais dans un pays où la pauvreté affecte autour de 40% de la population selon la Banque mondiale.

Toutes les actualités

Macky Sall a pris une dose du vaccin chinois Sinopharm

Macky Sall a pris une dose du vaccin chinois Sinopharm
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:01 0:00

Affaire Ousmane Sonko: "Tout potentiel adversaire est écarté"

Affaire Ousmane Sonko: "Tout potentiel adversaire est écarté"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Blanchiment d'argent: 3 pays africains placés sous surveillance

La Banque centrale du Maroc à Rabat, Maroc, 20 février 2020.

Le Maroc, le Sénégal, le Burkina Faso et les îles Caïmans ont été placés jeudi sous surveillance par le Groupe d'action financière (Gafi) pour leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

A l'issue d'une réunion plénière, cet organisme intergouvernemental a ajouté ces quatre pays à la "liste grise" des pays présentant des "déficiences stratégiques", mais qui ont pris l'engagement de mettre en oeuvre des plans d'action dans des délais impartis pour améliorer leur situation.

Depuis sa précédente réunion plénière en octobre, le Gafi a identifié des progrès réalisés par la plupart des autres pays sur cette liste grise, à savoir l'Albanie, la Birmanie, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, l'Ile Maurice, le Nicaragua, le Pakistan, le Panama, l'Ouganda et le Zimbabwe.

Deux autres pays sur la liste grise, la Barbade et la Jamaïque, n'ont pas fourni de nouvelles informations au Gafi depuis octobre en raison de la pandémie de Covid-19.

Enfin, l'Iran et la Corée du Nord restent sur la liste noire des pays non coopératifs en matière de blanchiment d'argent, de financement du terrorisme et de prolifération d'armes de destruction massive.

Le Sénégal lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19

Le Sénégal lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:09 0:00

Affaire Ousmane Sonko: Ce que pensent les Dakarois

Affaire Ousmane Sonko: Ce que pensent les Dakarois
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:42 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG