Liens d'accessibilité

Au moins deux morts du choléra dans l'est de la RDC


Izabayo, 13 ans, marmites d’une main, débarque d’un bateau de pêche en se balançant sur un pont en tronc d’arbre sur les eaux du lac Kivu, 17 juillet 2017.

Au moins deux personnes sont mortes du choléra dans le Sud-Kivu (est de la République démocratique du Congo), où plusieurs dizaines d'autres cas ont été recensés, ont indiqué mardi les autorités locales.

La maladie a déjà fait "deux morts", a déclaré à la presse Mwanza Nangunia, ministre provincial de la Santé. "Depuis deux semaines, nous connaissons une flambée de choléra sur presque toute l'étendue de la province. Nous sommes à plus de 35 cas par semaine dans la ville de Bukavu, mais c'est la zone de santé de Fizi sur le littoral du lac Tanganyika qui vient en tête avec plus de 70 cas par semaine", a-t-il souligné.

Selon M. Nangunia, un centre de traitement gratuit du choléra est installé à l'hôpital public dans la capitale provinciale Bukavu, touchée par une pénurie d'eau depuis plusieurs semaines.

L'ONG Médecins sans frontières (MSF/Espagne) a promis lundi d'octroyer du "matériel et des médicaments à certaines structures médicales" de la province pour une prise en charge des cas de choléra.

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU en RDC (Ocha) a annoncé la mise en place d'un comité provincial de crise pour "la gestion harmonieuse de l'épidémie de choléra dans le Sud-Kivu suite à la progression de la maladie".

Selon l'ONU, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC, avec des milliers de cas enregistrés chaque année dans de nombreuses provinces de cet immense pays dépourvu d'infrastructures et où la majeure partie de la population vit dans la pauvreté.

Plus de 700 décès du choléra ont été enregistrés en 2016.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG