Liens d'accessibilité

Au moins deux militaires tués par une bombe artisanale en Algérie


Des gendarmes assurent la sécurité près d'un poste de police a Amenas, Algérie, 19 janvier 2013.

Au moins deux militaires algériens ont été tués et quatre blessés samedi par l'explosion d'une bombe artisanale dans la région de Bir el Ater, près de la frontière avec la Tunisie, a indiqué ne source sécuritaire algérienne.

Les soldats étaient en patrouille samedi à l'aube près de Bir el Ater, à environ 600 km au sud-est d'Alger, quand la bombe artisanale a explosé, a expliqué cette source sous le couvert de l'anonymat.

Selon une autre source sécuritaire, les militaires patrouillaient entre Bir el Ater et Negrine, sur un axe qui longe la frontière tunisienne à une vingtaine de km à l'intérieur du territoire algérien, dans une zone quasi-désertique.

L'explosion et le bilan n'ont pas été confirmés officiellement dans l'immédiat.

Les violences attribuées à des islamistes armés, qui ont ensanglanté l'Algérie durant dix années de guerre civile (1992-2002), ont considérablement baissé dans le pays mais des groupes restent actifs et s'en prennent généralement aux forces de sécurité.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG