Liens d'accessibilité

La traque de djihadistes se poursuit en Iran

  • VOA Afrique

Des membres des forces iraniennes pendant l'attaque contre le Parlement, à Téhéran, le 7 juin 2017.

La traque des complices présumés des auteurs des attentats meurtriers du 7 juin à Téhéran se poursuit en Iran, où plusieurs dizaines de djihadistes membres ou "liés" au groupe Etat islamique (EI) ont été arrêtés ou tués, selon les médias.

Dimanche, quatre membres de l'EI ont été tués "lors d'affrontements avec les forces de l'ordre" dans le sud de l'Iran, selon l'agence de presse Isna. "Deux sont des étrangers" selon le général Azizollah Maleki ,chef des forces de l'ordre de la province de Hormuzgan (sud), cité par Isna, sans donner leur nationalité. Des armes et un drapeau de l'EI ont été saisis.

Le ministre des Renseignements, Seyyed Mahmoud Alavi, avait auparavant annoncé que le "cerveau et le commanditaire" présumé des attentats avait également été tué après "avoir fui le pays".

Il n'a cependant donné aucune précision sur l'identité de cet homme, ni sur le lieu exact et les circonstances de sa mort, ni sur ce qui permettrait de dire qu'il était le "cerveau" des attentats.

Le ministère des Renseignements avait annoncé vendredi l'arrestation de 41 personnes à Téhéran et dans les provinces de Kermanshah, du Kurdistan, d'Azerbaidjan-ouest, toutes situées dans le nord-ouest près des frontières avec l'Irak et la Turquie.

Depuis de nombreux autres suspects ont également été arrêtés dans plusieurs provinces.

Selon le ministre des Renseignements, quelque "25 groupes terroristes ont été démantelés" depuis le début de l'année iranienne, le 21 mars.

"Nous sommes surpris car dans les années passées on démantelait deux groupes par mois, mais depuis le début de l'année c'est pratiquement un tous les jours", a ajouté M. Alavi.

17 personnes ont été tuées et des dizaines blessées lorsque des hommes armés et des kamikazes ont attaqué mercredi le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, les premières attaques revendiquées par l'EI en Iran. Les cinq assaillants ont été également été tués.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG