Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins six policiers tués dans un attentat taliban dans le sud de l'Afghanistan


Un soldat afghan dans Kaboul, le 18 décembre 2017

Au moins six policiers ont été tués vendredi par un kamikaze qui a fait exploser un véhicule militaire dans un commissariat de la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan.

Les talibans ont revendiqué l'attaque, survenue dans le district de Maiwand avant le lever du soleil, selon le porte-parole de la police de Kandahar Ghorzang Afridi.

"Le kamikaze a fait sauter son Humvee", un véhicule militaire léger, vers 4H30 (00H00 GMT), tuant six policiers locaux, a-t-il indiqué à l'AFP.

"L'explosion était très forte. On a pu l'entendre à des kilomètres du quartier général" de la police, a déclaré à l'AFP un policier local, sous couvert d'anonymat. D'après lui, ce sont même huit personnes qui ont été tuées et neuf blessées dans l'attentat.

"Les huit policiers qui ont été tués ont été évacués ou dégagés des gravats", alors que "d'autres policiers sont portés disparus depuis l'attaque", a-t-il ajouté.

Les talibans, qui ciblent les forces de sécurité afghanes, afin de les démoraliser, ont volé des dizaines de Humvees et de pick-ups, que l'armée américaine avait cédé à ces dernières, selon des sources officielles.

Ils s'en servent ensuite dans des attaques contre l'armée et la police afghanes, ce qui a des effets dévastateurs. Mi-octobre, l'explosion d'un Humvee avait tué 43 soldats dans une base militaire de ce même district de Maiwand, situé à une vingtaine de km de la province du Helmand, "la province du pavot", dont les talibans contrôlent les deux tiers.

Les forces de sécurité afghanes, affaiblies par les désertions et la corruption, perdent chaque année des milliers d'hommes, davantage encore depuis le départ en 2014 de la coalition internationale menée par les Etats-Unis.

Leur moral est d'autant plus bas que les insurgés bénéficient de complicités en interne, que ce soit des agents infiltrés ou via du matériel militaire que leur vendent des soldats corrompus.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG