Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Onze policiers tués par les talibans en Afghanistan


Un agent de sécurité déplace une voiture endommagé par l'attaque à la voiture piégée dans la province de Kandahar, le 17 décembre 2017.

Onze policiers afghans ont été tués dans une attaque nocturne des talibans contre leurs postes dans la capitale provinciale du Helmand (sud), Lashkar-Gah, a rapporté dimanche le gouverneur à l'AFP.

Selon le gouverneur Hayatullah Hayat, l'attaque - revendiquée par les talibans sur leur compte Twitter - s'est produite dans la nuit de samedi à dimanche.

"Ce matin vers 1 heure, un nombre important de talibans ont attaqué deux postes de police dans le quartier de Qalai Sang, à Lashkar-Gah. Nos forces ont riposté, mais malheureusement onze de nos policiers ont été tués et deux blessés", a-t-il déclaré.

Selon lui, "les talibans ont pris la fuite après l'envoi de renforts".

Le chef de la police Ghafar Safi a affirmé de son côté que "quinze combattants talibans ont été tués" lors de ces opérations.

Les talibans contrôlent dix des quatorze districts du Helmand depuis quinze mois environ et encerclent littéralement la capitale provinciale.

Par ailleurs, une tentative d'attentat suicide contre un convoi de l'Otan dimanche près de Kandahar, toujours dans le sud de l'Afghanistan mais plus à l'est, a tué une passante et blessé quatre personnes, selon le chef de la police provinciale.

"Une voiture-suicide a tenté de foncer contre un convoi de l'Otan près de l'aéroport de Kandahar mais elle a explosé trop tôt. Une femme a été tuée et quatre personnes blessés", a-t-il dit.

Selon le général Razik, "les victimes se trouvaient dans un véhicule qui suivait le convoi".

Interrogé, le QG des forces de l'Otan à Kaboul a confirmé la tentative d'attaque.

"Un kamikaze a tenté d'attaquer une patrouille à Kandahar aujourd'hui mais aucune victime n'est à déplorer dans les rangs de la coalition. L'assaillant est mort", a précisé le capitaine Tom Gresback, directeur du service de communication.

Les forces de l'Otan déployées dans le cadre de l'opération Resolute Support sont régulièrement visées par des tentatives d'attentat quand elles se déplacent.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG