Liens d'accessibilité

Quatre morts après une attaque contre le camp de la Minusma à Tombouctou


MINUSMA peacekeepers stand guard in front of the governor's office in Kidal November 15, 2013. The Tuareg rebel group MNLA officially handed control of the government buildings they occupied to United Nations peacekeepers in Kidal on Thursday. REUTERS/Str

Au Mali, quatre personnes sont mortes suite à une attaque contre le camp de la Minusma à Tombouctou et contre gouvernerat de Taoudenit lundi après-midi, vers 14 heures.

Des hommes armes ont attaqué le quartier général de la Minusma, un QG qui contient le camp et les bureaux du personnel civil. Selon notre correspondant, quatre personnes ont été tués et des importants dégâts matériels ont été relevés.

Les échanges de tirs ont été intenses vers le gouvernorat de Taoudeni qui se trouve dans la même périphérie, mais les tirs sont toujours en cours.

Le porte-parole de l'ONU a expliqué que "les forces onusiennes ont réagi rapidement, envoyant des hélicoptères sur place".

Plus tôt dans la journée, vers 5h30 du matin, les camps de la Minusma à Douentza, région de Mopti, ont été la cible d’une attaque coordonnée par des hommes armés non identifiés. Un premier groupe d’assaillants a tiré sur un camp de la Minusma à partir d’une colline adjacente.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG