Liens d'accessibilité

Arabie et Emirats promettent 100 millions de dollars à un projet d'Ivanka Trump

  • VOA Afrique

Ivanka Trump accompagne son père, Donald Trump, au palais du roi d'Arabie saoudite, à Riyad, le 20 mai 2017.

L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont promis 100 millions de dollars à un projet de fonds de partenariat féminin piloté par la fille aînée de Donald Trump, selon l'entourage du président américain qui a achevé lundi une visite à Ryad.

Cette donation a été annoncée par le président de la Banque mondiale (BM) Jim Yong Kim lors d'une table ronde sur les femmes tenue dimanche à Ryad et à laquelle participait Ivanka Trump, a-t-on ajouté de même source.

L'idée d'un fonds de financement pour le microcrédit en faveur des femmes dans les pays du tiers-monde avait été évoquée par Mme Trump et la chancelière allemande Angela Merkel lors d'une conférence en avril à Berlin.

"L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont promis 100 millions de dollars au (projet de) fonds", a déclaré le président de la Banque mondiale, ajoutant qu'avec des promesses d'autres pays, dont les Etats-Unis, la BM pourrait annoncer lors du sommet du G20 en juillet à Hambourg (Allemagne) le lancement du fonds doté d'un milliard de dollars.

"C'est une réussite remarquable" en raison de la rapidité de réalisation du projet, "et je dois dire que le leadership d'Ivanka a été formidable", a commenté le président de la Banque mondiale, cité par la même source.

Le président Trump a quitté lundi matin Ryad pour Israël au terme d'une visite de deux jours en Arabie saoudite où il a entamé son premier voyage à l'étranger. Ce voyage le mènera, outre Israël, dans les Territoires palestiniens, au Vatican, à Bruxelles et en Sicile pour les sommets de l'Otan et du G7.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG