Liens d'accessibilité

Un haut responsable militaire somalien tué dans une attaque-suicide


Un soldat somalien gardent les corps des victimes de l'attaque à la voiture piégée revendiquée par les shebab près de l'hôtel Nasahablood à Mogadiscio en Somalie, le 26 juin 2016.

Un soldat somalien gardent les corps des victimes de l'attaque à la voiture piégée revendiquée par les shebab près de l'hôtel Nasahablood à Mogadiscio en Somalie, le 26 juin 2016.

Un haut responsable militaire somalien et quatre de ses gardes du corps ont été tués dimanche à Mogadiscio dans une attaque-suicide revendiquée par les combattants islamistes shebab, selon des témoins et des responsables de la sécurité.

"Il y a eu une forte explosion provoquée par l'attaque-suicide d'une voiture bourrée d'explosifs qui a percuté une camion militaire le long d'une route dans la zone industrielle, et plusieurs militaires ont été tués dont un gradé de haut rang", a déclaré Abdiaziz Mohamed, un responsable de la sécurité.

L'attaque a été revendiquée par les shebab somaliens, affiliés à Al-Qaïda.

"L'explosion a été énorme, j'ai vu de la fumée et des flammes recouvrant toute la zone", a indiqué un témoin, Abdi Hassan. "On nous a dit que le général Gobale avait été tué dans l'attaque suicide", a-t-il ajouté.

L'attaque a été revendiquée par les shebab, affiliés à Al-Qaïda, dans un communiqué diffusé par leur radio Andalus.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG