Liens d'accessibilité

Angleterre - 2e journée : Manchester City finit fort et double ManU


David Silva de Manchester City, à droite, et son coéquipier Nolito, à gauche, célèbrent le but de leur équipe contre le Steaua Bucarest, lors des séries éliminatoires de qualification de la Ligue des Champions, à l'Arena Stade National de Bucarest, Rouman

David Silva de Manchester City, à droite, et son coéquipier Nolito, à gauche, célèbrent le but de leur équipe contre le Steaua Bucarest, lors des séries éliminatoires de qualification de la Ligue des Champions, à l'Arena Stade National de Bucarest, Rouman

Grâce à un doublé d'Agüero, Manchester City s'est largement imposé à Stoke (4-1) et a pris la tête du championnat à la différence de buts devant son rival United lors de la 2e journée de Premier League.

Les deux ogres mancuniens, que Liverpool ou Chelsea notamment peuvent imiter dans l'après-midi, continuent donc de faire le plein et comptent chacun six points.

Après le coup d'éclat d'Ibra vendredi soir contre Southampton (2-0), Kun a veillé le lendemain à ne pas abandonner la vedette au Suédois, en inscrivant un doublé similaire, avec un but sur penalty (27) et un autre de la tête (36).

Grâce à ce doublé, l'attaquant argentin marque ses 4 et 5e buts en quatre jours seulement après son triplé contre le Steaua Bucarest mardi en barrage aller de la Ligue des champions.

Auteur également de deux penalties ratés lors de la même rencontre, Agüero a cette fois-ci fait preuve de sang-froid pour exécuter sans trembler la sanction suprême.

Ensuite, il a surtout montré son adresse, inscrivant son 20e but en autant de matches de championnat en 2016.

L'autre doublé tardif du remplaçant Nolito (86, 90+4) redonne lui du crédit à l'impression de montée en puissance de l'équipe de Pep Guardiola. La réduction du score évitable ainsi que le danger menaçant une équipe souvent coupée en deux à la perte du ballon, avaient en effet dilué jusque-là ce sentiment.

De quoi inciter peut-être l'entraîneur catalan à relancer Yaya Touré au milieu alors que, même si Willy Caballero ne lui donne pas tort jusque-là, il continue également d'ignorer le gardien Joe Hart.

Après un bon nul contre Middlesbrough (1-1), les Potters peuvent eux regretter cette faute stupide qui les a obligés à courir derrière alors qu'ils étaient plutôt mordants et agressaient City, ainsi qu'un penalty oublié pour une faute de Kolarov sur Allen (38). Une erreur finalement réparée par l'ex-Barcelonais Bojan (49) après une maladresse de Sterling dans la surface.

Avant le choc en début de soirée entre Leicester et Arsenal, le champion en titre et son dauphin battus en ouverture, les matches phare de l'après-midi opposent Burnley à Liverpool, Tottenham à Crystal Palace et Watford à Chelsea.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG