Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Ibrahimovic de plus en plus affirmatif sur sa présence au Mondial 2018


Zlatan Ibrahimovic lors du match qui oppose Manchester United et l'AFC Bournemouth, le 4 mars 2017.

"Ce ne serait pas une Coupe du monde si je n'étais pas là": Zlatan Ibrahimovic ne laisse plus guère planer le doute et semble vraiment vouloir disputer le Mondial 2018 avec la Suède, a-t-il laissé entendre dans la populaire émission du soir de Jimmy Kimmel.

Sur la chaîne de télé américaine ABC, le Suédois qui évolue désormais avec les Los Angeles Galaxy en MLS a ainsi affirmé: "Oui, je vais à la Coupe du monde".

Mais interrogé pour savoir s'il irait en Russie en tant que joueur ou dans une autre fonction, l'attaquant de 36 ans n'a rien confirmé: "J'ai juste dit que j'allais à la Coupe du monde. Si j'en dis plus les gens vont me pendre donc je dois faire attention à ce que je dis".

Avant d'ajouter un peu plus tard: "Je veux dire, une Coupe du monde sans moi ce ne serait pas une Coupe du monde".

Ibrahimovic avait pris sa retraite internationale en 2016 à l'issue du Championnat d'Europe.

Mi-mars, le sélectionneur de la Suède Janne Andersson avait réagi aux rumeurs sur un éventuel retour d'"Ibra" en équipe nationale en l'exhortant à l'appeler.

"Laissons les ronger leur frein, ils discutent entre eux pour savoir si je dois y être ou pas, parce qu'ils disent avoir une bonne équipe, mais jusqu'à présent, ils n'ont rien gagné et moi je sais comment gagner", avait alors déclaré l'attaquant le plus prolifique de l'équipe nationale suédoise avec ses 62 buts en 116 sélections.

>> Lire aussi : Un nouveau Mondial des clubs pour remplacer la Coupe des Confédérations ?

Celui-ci a participé à deux phases finales de la Coupe du monde, en 2002 et 2006, où la Suède a été éliminé à chaque fois en 8e de finale.

"Comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas quelqu'un qui doit appeler quelqu'un: si je veux, j'y serai à la Coupe du monde quoi qu'ils en disent" en Suède, avait-il ajouté.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG