Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Zimmerman vend aux enchères le pistolet utilisé contre Trayvon Martin

Sybrina Fulton, la mère de Trayvon Martin, tient une photographie de son fils lors d'une conférence le 26 juillet 2013.

George Zimmerman, l'ancien vigile acquitté du meurtre de l'adolescent noir Trayvon Martin en 2012 en Floride, dans une affaire qui avait ravivé les tensions raciales aux Etats-Unis, a déclaré qu'il allait vendre aux enchères le pistolet utilisé le jour du drame.

Dans une annonce publiée sur un site de vente aux enchères spécialisé dans les armes à feu, George Zimmerman décrit le pistolet comme "l'arme utilisée pour défendre (sa) vie et mettre fin à l'agression brutale de Trayvon Martin".

L'annonce, disponible sur www.gunbroker.com, indique clairement que ceci est l'arme qui a tué Trayvon Martin.
L'annonce, disponible sur www.gunbroker.com, indique clairement que ceci est l'arme qui a tué Trayvon Martin.

C'est une "occasion d'acquérir un morceau d'histoire des Etats-Unis", ajoute-t-il à l'attention des potentiels acheteurs.

Le pistolet, un Kel-Tec PF-9 9 millimètres, sera mis en vente au prix de 5000 dollars à 11H00 (15H00 GMT).

Le 26 février 2012, George Zimmerman faisait une ronde dans son quartier de Sanford en Floride lorsqu'il a abattu Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans désarmé.

L'affaire avait ravivé les tensions raciales aux Etats-Unis et s'était envenimée en 2013 après l'acquittement de George Zimmerman, parvenu à convaincre un jury populaire qu'il avait agi en état de légitime défense.

Depuis, Zimmerman a eu plusieurs démêlés avec la justice, à chaque fois pour des affaires de violence dont il est sorti indemne faute de dépôt de plainte.

Avec AFP

Toutes les actualités

Melania Trump passe un coup de fil à Brigitte Macron

Les premières dames américaine et française Melania Trump et Brigitte Macron sur les marches du Palais de l’Elysée à Paris, le 10 novembre 2018, lors des commémorations du centenaire marquant la fin de la Première Guerre mondiale. (AP Photo/Jacquelyn Martin)

La Première dame des Etats-Unis Melania Trump a exprimé vendredi, lors d'un échange téléphonique avec Brigitte Macron, la solidarité de son pays avec la France.

L'épouse de Donald Trump a transmis à l'épouse d'Emmanuel Macron ses condoléances "pour ceux qui ont perdu la vie en raison du coronavirus en France", a indiqué la Maison Blanche dans un compte-rendu de l'appel.

"Elle a également réaffirmé que les Etats-Unis étaient aux côtés des Français et s'est dite optimiste sur la capacité (des deux pays) à surmonter ensemble cette période difficile", ajoute le texte.

Les deux femmes, qui se sont rencontrées à de nombreuses reprises, ont prévu de rester en contact au cours "des jours et des semaines" à venir.

Arrivée d’un navire-hôpital à New York

Arrivée d’un navire-hôpital à New York
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Covid-19: une patiente de New York raconte sa tourmente

Covid-19: une patiente de New York raconte sa tourmente
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:07 0:00

Rédouté par Trump, le scénario d'un référendum sur sa gestion en temps de crise prend forme

Rédouté par Trump, le scénario d'un référendum sur sa gestion en temps de crise prend forme
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:49 0:00

La convention du parti démocrate reportée

La convention du parti démocrate reportée
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG