Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le FMI à Lusaka pour renflouer la dette


Le siège du FMI à Washington

Le soutien financier du FMI à la Zambie, pour renflouer une dette colossale qui a mis le pays en défaut de paiement, devrait être conclu début septembre, a indiqué mercredi l'institution financière en mission à Lusaka.

En 2020, le pays d'Afrique australe était devenu le premier du continent à faire défaut de paiement sur sa dette extérieure estimée à 17,3 milliards de dollars, pendant la pandémie.

En décembre, le gouvernement a obtenu un renflouement de 1,4 milliard de dollars du Fonds monétaire international, mais cet accord de principe sur trois ans a été concédé contre l'engagement du gouvernement d'entreprendre de profondes réformes économiques.

"Les créanciers doivent délibérer et décider. Mais on peut s'attendre à ce que cela soit soumis début septembre au conseil d'administration du FMI", a déclaré lors d'une conférence de presse la directrice générale adjointe du Fonds, Antoinette Monsio Sayeh.

La Zambie doit entamer jeudi une réunion avec ses créanciers pour entamer la restructuration de sa dette et débloquer le financement.

"La bonne nouvelle est que tous les principaux créanciers sont prêts à entamer les discussions. Cela nous rapproche du programme du FMI", s'est félicité le ministre des Finances, Situmbeko Musokotwane.

Lors de négociations passées, les gouvernements précédents avaient échoué à débloquer des plans de sauvetage. Mais depuis l'élection du président Hakainde Hichilema l'année dernière, des progrès ont été réalisés pour rétablir les relations avec les créanciers. Le nouveau gouvernement revendique également des progrès sur le redressement de la situation financière.

XS
SM
MD
LG