Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Washington sanctionne une société chinoise accusée de soutenir la censure au Venezuela

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, montre lors d'une apparition télévisée des équipements saisis, Caracas, 4 mai 2020.

Les États-Unis ont annoncé lundi des sanctions contre une grande société publique chinoise spécialisée dans l'électronique, accusée d'aider le Venezuela à censurer les détracteurs du pouvoir sur internet.

Le Trésor américain va geler les éventuels avoirs aux États-Unis de la China National Electronics Import and Export Corporation (CEIEC) et de toute entreprise dont la compagnie d'État détiendrait au moins 50% du capital. Ces sanctions leur bloquent aussi l'accès au système financier américain.

Selon Washington, la CEIEC apporte son expertise à l'entreprise publique de télécommunications du Venezuela, qui a bloqué des médias indépendants ainsi que des retransmissions en streaming du chef de l'opposition Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par le gouvernement américain et de nombreux autres pays européens et sud-américains.

La société chinoise offre, d'après le Trésor américain, une "version commerciale du +Great Firewall+ de Pékin" -- jeu de mots sur la Grande Muraille de Chine (Great Wall) et le pare-feu (firewall) pour décrire le filtre mis en place par le pouvoir communiste afin d'éviter tout accès des Chinois à des informations qu'il juge politiquement sensibles.

"Les États-Unis n'hésiteront pas à viser tous ceux qui étouffent la volonté démocratique des Vénézuéliens et d'autres à travers le monde", a prévenu le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

La Chine est un des principaux soutiens et partenaires commerciaux du Venezuela du président Nicolas Maduro, qui résiste à la pression économique de Washington pour le chasser du pouvoir.

Caracas organise dimanche des élections législatives à l'occasion desquelles le dirigeant socialiste espère reprendre le contrôle de l'Assemblée nationale, seule institution contrôlée par l'opposition.

Juan Guaido appelle au boycott de ce qu'il considère, à l'instar de nombreux observateurs internationaux, comme un processus truqué.

Selon le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, la CEIEC "soutient les efforts vicieux du régime Maduro pour réprimer la contestation politique et saper les processus démocratiques depuis 2017".

"Les tentatives désespérées de Maduro pour manipuler les processus démocratiques montrent sans l'ombre d'un doute que toute élection organisée par un régime illégitime ne sera ni libre ni juste, à commencer par les élections parlementaires du 6 décembre", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Toutes les actualités

Thierry Henry quitte Montréal pour "raisons familiales"

Thierry Henry Montreal parle à ses joueurs lors d'un match entre l'Impact Montreal et le Deportivo Saprissa, USA, le 19 février 2020. (Photo by John DURAN / AFP)

Le Français Thierry Henry a quitté pour "raisons familiales" ses fonctions d'entraîneur du CF Montréal, équipe du Championnat nord-américain de football (MLS) qu'il dirigeait depuis 2019, a annoncé jeudi le club canadien.

L'ancien international français (43 ans), un temps cité pour reprendre le club anglais de Bournemouth (D2) qui a finalement opté pour un autre technicien, a expliqué n'avoir pas pu voir ses enfants, restés au Royaume-Uni, en raison de la pandémie de Covid-19.

Il a évoqué une année "extrêmement difficile personnellement" pour justifier sa décision, selon des propos rapportés dans un communiqué du CF Montréal.

"C'est avec le coeur lourd que j'ai décidé de prendre cette décision", a expliqué Henry dans ce communiqué. "La séparation est trop douloureuse pour moi et mes enfants. Je dois donc prendre la décision de retourner à Londres et quitter le CF Montréal", a ajouté le champion du monde 1998, qui avait pris les rênes de Montréal à la fin de l'année 2019.

Le directeur sportif du club canadien, Olivier Renard, a lui indiqué que "le départ de Thierry est malheureux et prématuré car c'était très prometteur". Henry est toujours le meilleur buteur de l'histoire des Bleus (51 buts).

Sous sa direction, l'Impact Montréal, rebaptisé par la suite CF Montréal, a connu une saison 2020 moyenne: l'équipe a été sortie en quarts de finale de la Ligue des champions de la Concacaf, la confédération d'Amérique centrale et du nord, et éliminée en barrages des play-offs de MLS fin 2020.

L'ex-attaquant français d'Arsenal et de Barcelone, consultant pendant plusieurs années pour la télévision anglaise, avait lancé en 2018 sa carrière d'entraîneur N.1, à Monaco, après avoir passé deux ans comme entraîneur-adjoint de la sélection nationale belge.

La distribution des vaccins s’intensifie à travers le monde

La distribution des vaccins s’intensifie à travers le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Les défis qui attendent le juge Merrick Garland, nommé ministre de la justice

Les défis qui attendent le juge Merrick Garland, nommé ministre de la justice
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:45 0:00

Tiger Woods gravement blessé aux deux jambes dans un accident de la route

Le véhicule du golfeur Tiger Woods, qui a été transporté d'urgence à l'hôpital après avoir subi de multiples blessures, gît sur le côté après un accident à Los Angeles, en Californie, dans une image tirée d'une vidéo prise le 23 février 2021.

La star du golf Tiger Woods, 45 ans, a subi mardi des "blessures multiples aux jambes" nécessitant une intervention chirurgicale après une sortie de route et plusieurs tonneaux alors qu'il circulait, seul, au volant de sa voiture près de Los Angeles.

Le golfeur était encore "conscient" après l'accident, survenu peu après 07h00, et les secours l'ont extrait de son véhicule avec "des blessures graves aux deux jambes", a déclaré lors d'une conférence de presse un responsable des pompiers de Los Angeles, le chef Daryl Osby.

Tiger Woods était "lucide et calme" alors même qu'il était encore prisonnier de son véhicule accidenté, a souligné Carlos Gonzalez, premier policier à être arrivé sur les lieux.

Les secours ont dû utiliser un outil spécialisé et une hache pour extraire de sa voiture Tiger Woods, qui a ensuite été évacué vers un hôpital voisin disposant d'une unité de traumatologie, a précisé le chef Osby.

Dans un communiqué, l'agent de Tiger Woods a indiqué que le sportif "souffrait de blessures multiples aux jambes". "Il est actuellement en salle d'opération", précisait Mark Steinberg à la mi-journée.

Selon le Los Angeles Times, le sportif souffrait d'une cheville brisée et de fractures aux jambes, dont une multiple.

Aucun autre véhicule ne semble être impliqué dans l'accident, selon les services du shérif du comté de Los Angeles, qui ont ouvert une enquête pour en élucider les circonstances.

Tiger Woods pose avec son trophée après avoir remporté le Zozo Championship PGA Tour au country club Accordia Golf Narashino à Inzai, à l'est de Tokyo, au Japon, le lundi 28 octobre 2019.
Tiger Woods pose avec son trophée après avoir remporté le Zozo Championship PGA Tour au country club Accordia Golf Narashino à Inzai, à l'est de Tokyo, au Japon, le lundi 28 octobre 2019.

Le shérif Alex Villanueva a précisé que ses hommes n'avaient trouvé "aucune preuve" laissant penser que Tiger Woods conduisait sous l'influence de stupéfiants, de médicaments ou d'alcool au moment de l'accident.

Le policier Carlos Gonzalez a estimé que Tiger Woods "a eu beaucoup de chance de s'en sortir vivant", citant notamment "la nature du véhicule" au volant duquel il se trouvait, un SUV de luxe, et "le fait qu'il avait bouclé sa ceinture de sécurité". Le policier a relevé que la portion de route où le golfeur a vraisemblablement perdu le contrôle de sa voiture était propice aux accidents, sinueuse et au pied d'une descente.

Selon les premières constatations des policiers, Tiger Woods a franchi le terre-plein central et effectué plusieurs tonneaux, percutant au passage un arbre, avant de s'immobiliser sur le bas-côté.

Le shérif Villanueva a estimé que Woods circulait "à une vitesse relativement plus élevée que la normale" en descente, précisant qu'aucune trace de freinage n'avait été relevée.

Des images diffusées par les télévisions locales ont montré le SUV couché sur le flanc, le capot semblant très endommagé et les airbags déployés, dans la végétation bordant la route entre les localités de Rolling Hills Estates et Rancho Palos Verdes, au sud de Los Angeles.

Tiger Woods se trouvait dans la mégalopole californienne en raison d'un tournoi qu'il parraine, le Genesis Invitational, qui s'est achevé le week-end dernier.

15 titres en Grand Chelem

Récemment opéré du dos, pour la cinquième fois, il avait confié dimanche ne pas être sûr de jouer le Masters en avril. Le champion a remporté dans sa carrière 82 tournois du circuit américain de golf (PGA), à égalité avec le légendaire Sam Snead (1912-2002).

A son palmarès quasiment sans équivalent figurent 15 titres du Grand Chelem, soit trois de moins que son mentor Jack Nicklaus.

De nombreux golfeurs et sportifs lui ont envoyé des messages d'encouragement, comme l'ancien numéro un Justin Thomas ou la star de la NBA Magic Johnson.

Lui-même féru de golf et propriétaire de nombreux parcours, l'ex-président Donald Trump a également adressé ses voeux de rétablissement à Woods. "Remets-toi vite, Tiger. Tu es un vrai champion", a-t-il tweeté via un conseiller.

"Je n'ai aucun doute à ce sujet, il va revenir", a lancé plus tard le milliardaire lors d'une interview avec la télévision Fox.

Son prédécesseur Barack Obama a lui aussi souhaité un "prompt rétablissement" au champion. "Si nous avons appris quelque chose durant toutes ces années, c'est qu'il ne faut jamais considérer que Tiger est hors jeu", a-t-il écrit sur Twitter.

Tiger Woods (Eldrick Woods pour l'état-civil) avait largement dominé les tournois entre 1996 et 2008, conférant à son sport une notoriété qui dépassait l'audience de ses habituels adeptes.

Après un passage à vide lié à sa vie privée, notamment la révélation de nombreuses liaisons adultères, Woods avait réussi à revenir au sommet avant de s'effondrer de nouveau, victime de graves problèmes de dos.

Il avait alimenté de nouveau la rubrique des faits divers en se faisant arrêter, endormi au volant de sa voiture, sous l'emprise d'un cocktail de médicaments et d'antidépresseurs un soir de mai 2017 en Floride.

Il ne reviendra sur les greens qu'en janvier 2018, après plusieurs tentatives ratées et quatre opérations du dos, dont une arthrodèse, une douloureuse fusion de vertèbres.

En avril 2019, Tiger Woods avait de nouveau renoué avec le succès en remportant le prestigieux Masters d'Augusta à l'issue d'un improbable come-back.

Le prochain ministre de la justice promet d'enquêter sur l'émeute du 6 janvier au Capitole

Le prochain ministre de la justice promet d'enquêter sur l'émeute du 6 janvier au Capitole
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:26 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG