Liens d'accessibilité

Washington, Paris, Londres, l'ONU et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

  • VOA Afrique

Les forces de sécurité somalienne se tiennent devant le bâtiment détruit lors de l'attentat à Mogadiscio, Somalie,le 15 octobre 2017.

Paris, Londres, Washington, Ankara et l'Union africaine (UA) ont assuré dimanche la Somalie de leur soutien après le puissant attentat au camion piégé qui a causé la mort d'au moins 237 personnes samedi à Mogadiscio.

"Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts l'attaque terroriste qui a tué et blessé des centaines (de personnes) à Mogadiscio le 14 octobre", selon un communiqué du Département d'Etat.

"Face à cet acte insensé et lâche, les Etats-Unis continueront de se tenir aux côtés du gouvernement somalien, de son peuple et de nos alliés pour combattre le terrorisme et soutenir leurs efforts pour parvenir à la paix, à la sécurité et à la prospérité".

"Solidarité avec la Somalie. Soutien à l'Union africaine contre les groupes terroristes islamistes. La France se tient à vos côtés", a écrit le président français Emmanuel Macron sur Twitter.

Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères, condamne "fortement le lâche attentat de Mogadiscio" dans un communiqué. "Le Royaume Uni continuera à soutenir la Somalie dans sa lutte contre le terrorisme (...) Mes pensées vont aux familles de victimes, au gouvernement et aux Somaliens dans ces moments difficiles".

L'UA condamne aussi l'attentat. Le président de sa commission, Moussa Faki Mahamat, "réaffirme l'engagement de l'Union africaine, notamment à travers sa mission militaire en Somalie (Amisom), à poursuivre son soutien au gouvernement et au peuple somaliens dans leurs efforts pour parvenir à une paix et une sécurité durables".

L'UA entretient en Somalie une force d'environ 22.000 hommes pour soutenir militairement le gouvernement central contre les islamistes shebab liés à Al-Qaïda.

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et son représentant spécial en Somalie, Michael Keating, ont fermement condamné les attaques à la voiture piégée perpétrées samedi dans la capitale, Mogadiscio, dans un communiqué.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a "fermement condamné" l'attentat. "Nous soutenons la Somalie dans la lutte contre le terrorisme et nous continuerons inlassablement à l'aider à se remettre d'attaques aussi atroces".

La Turquie a envoyé par avion de l'aide médicale à Mogadiscio et va prendre en charge des personnes blessées par l'attentat.

Au moins 237 personnes ont été tuées selon les informations de VOA Somali et 300 blessées dans l'attentat au camion piégé samedi dans le centre de Mogadiscio, ce qui en fait l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, selon la police.

Cet attentat n'a pas été revendiqué par les shebab ou d'autres groupes. Mais les shebab lancent fréquemment des attaques et attentats-suicides dans Mogadiscio et ses environs.

L'attentat est survenu en milieu d'après-midi au carrefour PK5, situé dans le district de Hodan, un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG