Liens d'accessibilité

La Turquie vole au secours de Mogadiscio

  • VOA Afrique

Le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin, à Ankara, Istanbul, le 26 février 2016.

La Turquie a envoyé de l'aide médicale à Mogadiscio et va prendre en charge des personnes blessées par l'attentat qui a causé la mort d'au moins 137 personnes dans le centre de la capitale somalienne samedi, a annoncé dimanche le porte-parole du président turc.

"Sur instruction de notre président, un avion ambulance militaire est en route aujourd'hui (dimanche) pour apporter de l'aide médicale et emmener les blessés en Turquie", a tweeté dans l'après-midi Ibrahim Kalin, porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan, après un premier tweet condamnant l'attentat de samedi.

Au moins 230 personnes ont été tuées selon les informations de VOA Somali et 300 blessées, dont certaines grièvement, dans l'attentat au camion piégé samedi dans le centre de Mogadiscio, ce qui en fait l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, selon la police.

M. Kalin n'a pas précisé combien de blessés seraient pris en charge en Turquie.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a "fermement condamné" cet attentat et assuré sur Twitter : "Nous soutenons la Somalie dans la lutte contre le terrorisme et nous continuerons inlassablement à l'aider à se remettre d'attaques aussi atroces".

La Turquie est un donateur et un investisseur important en Somalie, un pays avec lequel elle a des relations historiques.

La Turquie a notamment inauguré fin septembre le plus important centre d'entraînement militaire étranger de Somalie, destiné à la formation des forces somaliennes qui devront à terme assurer seules la sécurité de ce pays miné par les attaques des islamistes shebab.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG