Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Washington et Pékin ont trouvé "un consensus" pour réduire le déficit commercial américain


Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping au Grand Palais du Peuple à Beijing, Chine, 9 novembre 2017.

Washington et Pékin se sont mis d'accord pour réduire "de manière significative" le déficit commercial des Etats-Unis, ont-ils annoncé samedi dans un communiqué commun à l'issue de négociations dans la capitale américaine.

"Il y a eu un consensus sur le fait de prendre des mesures pour réduire de manière significative le déficit des Etats-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine", écrivent les deux parties sans cependant avancer de données chiffrées.

La Maison Blanche exige une réduction de 200 milliards de dollars de son déficit avec le géant asiatique.

"Afin de satisfaire la demande croissante de la consommation de la population chinoise et le besoin d'un développement économique de haute qualité, la Chine va considérablement accroître ses achats de biens et services des Etats-Unis. Ce qui soutiendra la croissance et l'emploi des Etats-Unis", poursuit le texte diffusé par la Maison Blanche.

Les négociateurs américains et chinois se sont en outre mis d'accord sur "un accroissement important" des exportations américaines dans le secteur agricole et le secteur de l'énergie.

"Les Etats-Unis enverront une équipe en Chine afin de travailler sur les détails" d'un accord, ont-ils par ailleurs précisé, laissant entendre que la délégation chinoise, arrivée en début de semaine, était repartie de Washington.

>> Lire aussi : La Chine lève une mesure anti-dumping contre le sorgho américain

L'an passé, les Etats-Unis ont enregistré un déficit de 375 milliards avec Pékin.

Les deux pays, très liés sur le plan commercial et financier, avaient entamé il y a quelques semaines de délicats pourparlers pour tenter de trouver une issue à leurs conflit commercial après des mois de tensions, de mesures et de menaces de représailles commerciales de part et d'autre faisant redouter une guerre commerciale aux conséquences imprévisibles.

Une délégation de haut rang, dirigée par le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, s'était rendue à Pékin il y a deux semaines. Puis une délégation chinoise, dirigée par le vice-Premier ministre Liu He, un proche du président chinois, avait poursuivi cette semaine les tractations cette fois dans la capitale fédérale.

>> Lire aussi : Washington et Pékin reprennent des négociations commerciales cruciales

Les discussions se sont tenues à quelques jours de la fin d'une période de consultations sur de nouvelles sanctions américaines sur les importations chinoises.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG