Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le déficit commercial américain au plus bas en 18 mois en mai grâce aux exportations record


Des conteneurs au port de Long Beach, Californie, le mercredi 12 août 2009 (AP Photo/Nick Ut).

Le déficit commercial des Etats-Unis s'est encore réduit en mai pour atteindre son plus bas niveau en 18 mois, sous l'effet d'exportations record dans un contexte de regain de tensions commerciales, selon des données publiées vendredi par le département au Commerce.

Le déficit des biens et services s'est établi à 43,1 milliards de dollars (-6,6%) avec des exportations en hausse de 1,9% à 215,3 milliards et des importations en progression de 0,4% à 258,4 milliards. Il faut remonter à octobre 2016 pour retrouver un niveau inférieur.

Mais la tendance de fond reste inchangée puisque sur les cinq premiers mois de l'année, le déficit s'est inscrit en hausse de 7,9% par rapport à la même période de 2017. Et pour les seuls biens de marchandises, le déficit avec la Chine --au coeur du contentieux entre Washington et Pékin-- s'est creusé de 9,5% entre janvier et mai.

>> Lire aussi : Washington et Pékin basculent dans la guerre commerciale

Dans le détail, les exportations de biens se sont accrues de 3,6 milliards en mai avec des rebonds dans le secteur de l'industrie aéronautique civil et dans le secteur alimentaire. A noter en particulier, le nouveau rebond des exportations de soja (+89,6% à 4,14 milliards), sous l'effet des tensions entre Washington et Pékin qui se sont accrues en mai.

La Chine est en effet le principal débouché pour le soja américain. Les importateurs chinois de cette denrée ont pu vouloir augmenter le volume acheté avant l'entrée de taxes douanières ce vendredi.

Ces données sont publiées alors les Etats-Unis et la Chine ont lancé vendredi "la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique", selon les propos du ministère chinois du Commerce.

A 00H00 heure de Washington (04H00 GMT) sont entrés en vigueur les droits de douane punitifs de 25% décidés par Donald Trump sur un total de 34 milliards de dollars d'importations chinoises dont des automobiles, des disques durs ou encore des composants d'avions.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que des mesures de rétorsion étaient entrées en vigueur "immédiatement" après. L'agence officielle Chine nouvelle a précisé que des "droits de douane complémentaires de 25%" avaient été imposés sur un montant "égal" de produits américains.

La Maison Blanche, qui a fait de la réduction du déficit commercial une priorité de sa politique, a multiplié les mesures protectionnistes depuis le début de l'année. Elle avait ainsi déjà imposé des taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium en provenance de Chine, de l'Union européenne, du Canada ou encore du Mexique.

Donald Trump a aussi exigé la renégociation d'accords commerciaux comme le traité de libre-échange nord-américain (Aléna) qui lie les Etats-Unis au Canada et au Mexique.

Par pays, au mois de mai, le déficit des marchandises avec l'Union européenne a reculé de 10,2% à 11,9 milliards. Le déficit avec le Mexique a également baissé à 5,8 milliards (-3,3%) mais il a rebondi de 24% avec le Canada à 2,18 milliards et de 3,9% avec la Chine à 32,04 milliards.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG