Liens d'accessibilité

Une vingtaine de prisonniers s’évadent d'une prison dans l'est de la RDC


Une patrouille de la police devant la prison centrale de Bukavu, Sud-Kivu, RDC, 28 juillet 2017. (VOA/Ernest Muhero)

Des tirs nourris ont été entendus ce vendredi dans la capitale provinciale du Sud-Kivu, selon le correspondant de VOA Afrique sur place.

Des sources policières parlent d’une grenade dégoupillée de l’intérieur de la prison et jetée devant l’entrée au moment d’une visite et qui aurait créé une situation de panique et de confusion.

Selon des habitants, des tirs nourris ont suivi cet incident pendant que certains prisonniers ont tenté de s’enfuir. Au total, une vingtaine de prisonniers se sont évadés de la prison centrale de Bukavu dans l'est de la RDC.

Des policiers arrêtent un homme lors d’une évasion des prisonniers à la prison centrale de Bukavu, Sud-Kivu, RDC, 28 juillet 2017. (VOA/Ernest Muhero)
Des policiers arrêtent un homme lors d’une évasion des prisonniers à la prison centrale de Bukavu, Sud-Kivu, RDC, 28 juillet 2017. (VOA/Ernest Muhero)

Sur VOA Afrique, le maire de la ville, Philémon Yogolelo, parle d'un bilan provisoire d'au moins un mort et plusieurs blessés graves. La police et les FARDC sont sur place.

L'élu précise que la plupart des blessés sont essentiellement des civils venus rendre visite aux détenus. Ils ont été soient touchés par des éclats de grenade. D'autres sont des détenus touchés par balles quand ils tentaient de s’évader.

Des badauds s’assemblent devant la prison centrale de Bukavu après une évasion des prisonniers, Sud-Kivu, RDC, 28 juillet 2017. (VOA/Ernest Muhero)
Des badauds s’assemblent devant la prison centrale de Bukavu après une évasion des prisonniers, Sud-Kivu, RDC, 28 juillet 2017. (VOA/Ernest Muhero)

Une commission vient d’être mise en place pour déterminer le nombre de prisonniers évadés et établir les causes de cette évasion.

Le 9 juin, à Béni, dans la province voisine du Nord-Kivu, plus de 900 prisonniers s'étaient évadés après une attaque par des inconnus, selon les autorités.

Le 17 mai, plus de 4.000 prisonniers s'étaient évadés de la prison de Kamala dans la capitale Kinshasa après un assaut.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG