Liens d'accessibilité

Une migrante somalienne morte de froid en Bulgarie


Des policiers bulgares déployés au centre d’enregistrement des migrants à Harmanli, Bulgarie, 25 novembre 2016.

Une migrante clandestine somalienne a été retrouvée morte de froid lundi en Bulgarie, dans le mont de Strandja (sud-est), près de la frontière turque, a annoncé la police.

La jeune femme appartenait à un groupe d'une trentaine de migrants sans papiers découverts dimanche par la police frontalière près du village de Ravadinovo, à une quarantaine de kilomètres de la frontière. Pendant les interrogatoires, les policiers ont appris qu'une femme avait été abandonnée dans une tempête de neige.

Le corps de la femme n'a été retrouvé que lundi. La température pendant la nuit était descendue sous les moins dix degrés.

Deux adolescents somaliens de ce groupe - un garçon de 16 ans et une fille de 14 ans - ont eu les pieds et les mains gelés.

Le groupe était par ailleurs composé de 25 Afghans, de trois Pakistanais et de trois Somaliens.

Dix décès de migrants clandestins ont officiellemennt été annoncés en 2016 en Bugarie. Les victimes avaient tenté d'entrer illégalement dans le pays depuis la Turquie ou de quitter celui-ci via la Serbie ou la Roumanie pour gagner l'ouest de l'Europe.

Située à la frontière extérieure de l'Union européenne, la Bulgarie voit déborder ses centres d'accueil de migrants, la Serbie ayant fermé sa frontière et les empêchant de continuer leur route vers l'Europe centrale et occidentale.

XS
SM
MD
LG