Liens d'accessibilité

Une Congolaise condamnée en France à 12 ans de réclusion pour meurtre


Une chaise roulante au tribunal de Paris, France, 4 février 2014.

A l'audience, l'accusée a assuré que sa victime, son logeur, l'avait d'abord agressée, après l'avoir surprise alors qu'elle sniffait de la cocaïne.

Une Congolaise de RDC, Aora Ekembe, 29 ans, a été condamnée mardi à douze ans de réclusion criminelle par la cour d'assises d'Orléans (centre) pour avoir tué son logeur de 37 coups de couteau au niveau du thorax et du cou.

L'accusée encourait la réclusion criminelle à perpétuité car sa victime, originaire de Sierra Leone, était considérée comme une personne vulnérable.

Le 21 novembre 2014, Aora Ekembe avait tué Kandeh Kamara, 46 ans, à son domicile où la jeune congolaise, mère d'une fillette de six mois, avait trouvé refuge.

A l'audience, l'accusée a assuré que son logeur l'avait d'abord agressée, après l'avoir surprise alors qu'elle sniffait de la cocaïne.

"J'ai porté des coups à un homme mais je n'ai jamais eu la volonté de tuer. J'ai agi par peur", a-telle affirmé.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG