Liens d'accessibilité

Au moins 8 morts dans l'attaque de New York

  • VOA Afrique

La police sur les lieux de l'attaque de New york le 31 octobre 2017

Le chauffeur d'une camionnette a renversé volontairement des cyclistes et des piétons dans le sud de Manhattan. Le FBI a ouvert une enquête.

Selon la police new-yorkaise, un véhicule a foncé sur des cyclistes et des piétons dans Manhattan

Après avoir heurté un bus d'école, le suspect de 29 ans est sorti de son véhicule de location avec deux pistolets en criant "Allah Akbar". Il a été abattu par la police mais est actuellement soigne dans un hôpital new yorkais.

Le maire et le gouverneur démocrates de New York, Bill de Blasio et Andrew Cuomo, sont sur place.

Le président Donald Trump a également été informé des faits qu'il suit de près, a indiqué une porte-parole de la Maison Blanche.

​Selon plusieurs médias, la camionnette s'est engagée sur la piste cyclable, proche du World Trade Center, peu après 15h00 locales (19H00 GMT).

Après avoir renversé plusieurs cyclistes, son chauffeur serait rentré dans un autre véhicule, avant de sortir, une arme factice à la main, selon la police. C'est à ce moment là que la police lui aurait tiré dessus et l'aurait ensuite appréhendé.

On ignorait dans un premier temps les raisons derrière ces faits et la police n'a pas confirmé si le chauffeur avait agi délibérément.

La camionnette avait été louée auprès de la compagnie Home Depot, a précisé une de ses porte-parole.

La dernière alerte de ce type à New York remonte au 22 mai dernier, lorsqu'un ancien militaire avait lancé sa voiture à toute allure sur le trottoir à Times Square, tuant une jeune femme et blessant 22 autres personnes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG