Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un site d'information proche du pouvoir suspendu par la justice au Burundi


Le président burundais Pierre Nkurunziza à Bujumbura, le 13 octobre 2017.

Un site d'information proche du pouvoir burundais a été suspendu par le procureur général dans le cadre d'une enquête pour diffamation, selon une source judiciaire.

"Dans le cadre de l'instruction du dossier (...), le médium en ligne Ikiroho est suspendu", a ordonné le procureur général de la République, Sylvestre Nyandwi, dans un courrier adressé au directeur du site, parvenu samedi à l'AFP.

Ikiriho, qui revendique plus de 350.000 visites par jour sur son site, est l'une des principales sources d'information sur le Burundi.

Il a été créé par Donatien Ndayishimiye, qui a longtemps été l'un des principaux responsables du Service national de renseignement (SNR), les services secrets burundais, qui dépendent directement du président Pierre Nkurunziza et sont l'un des principaux instruments de la répression au Burundi.

Ikiriho a été suspendu à la suite d'une plainte en diffamation d'une banque implantée à Bujumbura que le site avait accusée de blanchiment d'argent à la mi-septembre, selon une source judiciaire.

Mais pour un haut responsable burundais, s'exprimant sous couvert d'anonymat, le site est en réalité victime d'une "guerre de clans" au sein du pouvoir burundais.

Les principales radios et télévisions indépendantes privées du Burundi ont été réduites au silence par le pouvoir en 2015, au plus fort de la crise que traverse ce pays depuis la décision du président Nkurunziza de briguer un 3e mandat, la même année.

La liberté de la presse a fortement reculé selon Reporters sans frontière qui a dénoncé à plusieurs reprises les menaces et harcèlements auxquels font désormais face les journalistes.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG