Liens d'accessibilité

Un rappeur critique à l'endroit du régime Obiang arrêté en Guinée équatoriale


Un spectacle de Benjamin Ndong Ndong, rappeur équato-guinéen connu sous le sobriquet de Jamin Dogg, critique à l'endroit du régime Obiang, 2017. (Facebook/Arturo Bruno Ondo)

Benjamin Ndong Ndong, rappeur équato-guinéen connu sous le sobriquet de Jamin Dogg, critique à l'endroit du régime Obiang, était mal vu par les autorités depuis la production d'une chanson sur la récente grève des taxis.

Le rappeur a été arrêté et placé en détention, a appris l'AFP samedi de source policière et auprès de ses proches.

L'artiste se distingue par ses critiques à l'égard du gouvernement de son pays dirigé depuis 37 ans par le président Teodoro Obiang.

Selon ses proches, l'arrestation de Jamin Dogg, de son vrai nom Benjamin Ndong Ndong, fait suite à une chanson faisant écho à une récente grève des taxis.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG