Liens d'accessibilité

Un policier tué et cinq autres blessés par balles en une nuit


Un policier près du lieu où quatre de ses collègues ont été l’objet d’attaque par balles en Floride, 19 août 2017.

Un policier a été tué par balles et cinq autres blessés dans la nuit de vendredi à samedi dans les Etats de Floride (sud-est) et Pennsylvanie (nord-est) aux Etats-Unis, incitant le président Donald Trump à poster un message de soutien aux forces de l'ordre sur Twitter.

Dans la ville de Kissimmee, dans le centre de la Floride, un policier a été tué et un autre gravement blessé, d'après le commissaire de police Jeff O'Dell, qui s'est exprimé lors d'une conférence de presse, tôt samedi.

Le blessé est dans "un état grave, les pronostics ne sont pas bons", a-t-il dit.

Les agents étaient à la recherche de suspects dans un secteur réputé pour le trafic et la consommation de drogues aux alentours de 9H30 vendredi (01H30 samedi GMT). Cinq minutes plus tard, les autorités ont reçu un appel leur signifiant que ces derniers avaient été touchés par balles.

"Mes pensées et prières vont à @KissimmeePolice (compte Twitter de la police de Kissimmee) et à leurs proches. Nous sommes avec vous", a twitté tôt samedi Donald Trump.

A Jacksonville, dans le nord de la Floride, des policiers répondant à un appel concernant une tentative de suicide se sont retrouvés tard vendredi face à un homme tirant à l'aide d'un fusil, a déclaré un responsable, Mike Bruno, au cours d'une conférence de presse.

Deux policiers ont été touchés par balle dans les échanges, l'un sur les mains et l'autre à l'estomac, a détaillé Mike Bruno. Le tireur a été tué.

Deux gendarmes ont enfin été blessés par balles en Pennsylvanie vendredi soir. S'exprimant sur la chaîne ABC News, la porte-parole de la police Melinda Bondarenka a précisé : "deux gendarmes ont été blessés par balles et le suspect (à l'origine des tirs) est décédé", sans donner d'autres détails.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG