Liens d'accessibilité

Un parachutiste français "tué au combat" en Irak


Un parachutiste français a sauté lors de la célébration de la journée de la Bastille, Paris, France, 14 juillet 2013.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé samedi la mort, dans la zone Syrie/Irak, d'un adjudant parachutiste des forces spéciales françaises "tué au combat", dans un communiqué.

Le chef de l'Etat, qui est chef des armées, "salue le sacrifice" de cet "adjudant du 13e régiment de dragons parachutistes", "tué dans l'accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et la lutte contre la barbarie".

Le 13e RDP fait partie des forces spéciales françaises qui, officiellement, ne sont présentes ni en Syrie, ni en Irak.

Interrogé par l'AFP, l'Elysée s'est refusé à préciser le lieu exact où le parachutiste a perdu la vie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG