Liens d'accessibilité

Un mort et un blessé dans l'est après une attaque d'hommes armés au Tchad

  • VOA Afrique

Un campement à la frontière du Soudan et du Tchad, le 12 mars 2009.

Une personne a été tuée et une blessée dans l'attaque d'hommes armés contre un marché de la localité tchadienne de Koulbous, dans l'est du pays frontalier avec le Soudan, selon une source militaire de la force mixte tchado-soudanaise.

Mercredi soir, "après avoir pillé le marché, tué une personne et blessé une autre, les assaillants se sont repliés au Soudan", a expliqué cette source jointe depuis N'Djamena par téléphone.

Les attaques sont fréquentes dans la zone frontalière entre le Tchad et le Soudan où des communautés arabes originaires du Soudan, regroupées en milices armées, traversent régulièrement la frontière très poreuse avec le Tchad.

La région du Darfour, dans l'ouest du Soudan, est le théâtre depuis 2003 d'un conflit opposant des insurgés, appartenant à des minorités ethniques, au régime du président Omar el-Béchir, dominé par les Arabes. Cette guerre a fait plus de 300.000 morts et 2,5 millions de déplacés, selon l'ONU.

Depuis 2010, une force mixte tchado-soudanaise patrouille aux frontières. Le Tchad et le Soudan se sont rapprochés en 2010 par un "accord de normalisation", après cinq années de tensions pendant lesquelles les deux pays s'accusaient mutuellement d'aider des rébellions hostiles à leurs pouvoirs.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG